Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

Le déroutant stand sans voiture de Volvo au salon automobile de Los Angeles

Simon Chodorge , , , ,

Publié le

Le 28 novembre, Volvo a fait une ouverture de stand inhabituelle au salon de l'automobile de Los Angeles (États-Unis). L'entreprise suédoise n'a présenté aucune voiture à l'AutoMobility LA pour insister sur son offre de services. Esquive de la compétition entre les constructeurs ou posture avant-gardiste tournée vers les nouvelles mobilités ? À vous de juger.

Le déroutant stand sans voiture de Volvo au salon automobile de Los Angeles
Volvo n'a présenté aucune voiture à l'AutoMobility LA pour insister sur son offre de services.
© Volvo Cars

Les amateurs de conduite seront déçus. Au salon automobile de Los Angeles, sur le stand de Volvo, pas d’automobile ! Après les constructeurs absents au Mondial de l’Auto de Paris, le nouveau chic est-il de venir aux événements sans voiture ? Au lieu de présenter un nouveau véhicule, l’entreprise suédoise a détaillé son offre de services pour la mobilité. Un coup de communication osé et assez risqué.

“Bad buzz is still buzz.” Volvo a certes trouvé une façon simple de se distinguer. La démarche ouvre tout de même un boulevard aux concurrents. Les autres constructeurs ne se sont pas privés pour dévoiler en première mondiale des nouveaux véhicules. Et les plus sceptiques d’entre nous risquent d’y voir un stratagème pour économiser le transport des voitures, voire pour maquiller une actualité un peu légère.

Il n’en est rien selon Håkan Samuelsson, PDG de Volvo. “Notre industrie est en train de changer. Plutôt que simplement construire et vendre des voitures, nous allons réellement apporter à nos clients la liberté de se déplacer d’une manière personnelle, durable et sûre”, justifie le dirigeant dans un communiqué. “Nous offrons à nos clients l’accès à une voiture, y compris à de nouveaux services attrayants n’importe où et n’importe quand ils le désirent.”

Volvo et Luminar revendiquent le meilleur capteur LiDAR du marché

Volvo s’est surtout distingué en matière de véhicule autonome. Le constructeur suédois a annoncé au salon américain un partenariat avec Luminar, une start-up spécialisée dans les capteurs pour les voitures sans conducteur. Les deux entreprises ont présenté un capteur LiDAR qu’elles décrivent comme le modèle le plus avancé sur le marché.

Les capteurs LiDAR sont fondamentaux au développement des véhicules autonomes. Ils permettent de détecter des objets dans l’environnement de la voiture grâce à un laser qui balaye la zone. C’est ce capteur qui détecte les piétons, les autres véhicules ou d’éventuels obstacles. Plus les LiDAR seront efficaces, plus les véhicules autonomes seront susceptibles de rouler vite et en sécurité.

Selon Volvo et Luminar, leur capteur LiDAR offre un niveau de détection inédit. Il est capable d’observer des objets jusqu’à 250 mètres, soit 10 fois plus loin que les autres capteurs sur le marché selon Luminar. Ses capacités de perception lui permettent aussi d’identifier des parties du corps humain comme les bras et les jambes, un niveau de précision décrit là aussi comme inédit et 50 fois supérieur au marché.

Cette technologie est susceptible de servir au concept car Volvo 360c, un véhicule connecté, autonome et électrique présenté en septembre.

In-Car Delivery et infotainment

Sur son stand sans voitures, Volvo a également présenté ses offres de services en matière de mobilité. Un espace est dédié au partenariat avec Amazon Key, annoncé en avril. Dans 37 villes des Etats-Unis, grâce à l’application d’Amazon, les détenteurs d’un véhicule Volvo postérieur à 2015 peuvent se faire livrer leurs commandes directement dans le coffre de leur véhicule et en leur absence. Un service également mis en place par Buick, Cadillac, Chevrolet et GMC.

Dans un autre espace, le constructeur suédois met en valeur son partenariat avec Google, conclu en mai. Le système d’infotainment de Volvo, baptisé Sensus, intègre en effet l’assistant vocal Google Assistant, les applications du Google Play Store et les cartes Google Maps.

Volvo a enfin exposé son service de location de voitures baptisé “Care”. Une offre d’abonnement orientée vers les millenials américains et qui intègre notamment les frais de maintenance et d’assurance du véhicule.

Les amateurs de belles mécaniques repartiront peut-être insatisfaits. En tout cas, Volvo se montre franc-jeu sur la transformation de son activité avec le développement du véhicule autonome et le changement des habitudes de consommation. Nombre de constructeurs se voient désormais aussi comme des opérateurs de transport. Le constructeur suédois lance un slogan périlleux à Los Angeles, ville de la voiture pour le meilleur et pour le pire : “Don’t buy our cars" (N'achetez pas nos voitures").

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle