LE DERNIER CARRÉ DU TEXTILE DANS L'AUBE

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Enquête Même si elles restent des activités emblématiques du département, la bonneterie et le chaussant n'y emploient plus que 3 200 personnes. D'autres filières émergent pour diversifier le tissu économique.

LE DERNIER CARRÉ DU TEXTILE DANS L'AUBE
ALAIN LAUMONE,président de Tismail, fabricant de chaussettes (48 salariés, 4,6 millions d'euros de CA).
© D.R.
Il faut oublier un moment les nombreux magasins d'usines spécialisés dans le textile et l'habillement qui attirent, chaque semaine à la périphérie de la ville, des centaines de clients venus des régions limitrophes. En flânant aux abords du Bouchon de Champagne, le coeur historique de Troyes, on aperçoit encore la silhouette de nombreuses cheminées d'usines. Ce sont les ultimes symboles des entreprises de bonneterie qui assurèrent la prospérité de la ville. La filière, qui employait encore 15 000 salariés il y a dix ans dans l'Aube, n'en compte plus que 3 200... La plupart des grandes marques ont disparu. Il n'en subsiste que deux : Lacoste et Petit Bateau. Les célèbres polos en « piqué maille » sont toujours produits sur le site troyen de Devanlay, qui emploie un millier de salariés. On en compte autant dans l'usine historique de Petit Bateau, au[…]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte