Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

Le déploiement des nouveaux Velib' prendra plus de temps que prévu

Sybille Aoudjhane , , ,

Publié le

L'échéance approche et les nouveaux Vélib's ne sont pas tous à leurs bornes. Smovengo annonce un retard mais s'active à tout déployer pour fin mars. 

Le déploiement des nouveaux Velib' prendra plus de temps que prévu
Dans l'usine d'assemblage des Velib'.
© Pascal Guittet

Le timing risque d’être serré pour Smovengo qui voulait ouvrir 300 bornes de vélo au 1er janvier 2018. L’entreprise annonce dans un communiqué qu’une "centaine de stations Velib’s seront fonctionnelles" au 1er de l’an, soit le tiers de ce qui était envisagé. "Pour respecter son engagement que 100 % des stations soient à nouveau fonctionnelles au 31 mars 2018, le groupement Smovengo va accélérer le rythme de ses travaux d’aménagement avec environ 80 stations supplémentaires ouvertes chaque semaine jusqu’au printemps", ajoute l’entreprise.

Pour compenser le nouveau calendrier de déploiement des stations Vélib’, des offres sont mises en place pour les usagers. Selon le communiqué, les abonnés Vélib’ actuels bénéficieront d’un crédit de 3 heures offertes. Puis les nouveaux abonnés auront une réduction de 50% sur leurs abonnements mensuels de janvier, février et mars. Soit une réduction de 12,45 € pour un abonnement V-Max (Vélib’ électrique et mécanique) et de 4,65 € pour un abonnement V-Plus (Vélib’ mécanique).

Un retard qui est peut être la conséquence des nombreuses péripéties de l’attribution du marché à Smovengo. Le marché de fourniture et d’entretien des Vélib’s a été attribué au groupement en avril 2017 par le syndicat mixte Autolib’, Vélib’ Métropole, mettant fin au contrat de 10 ans géré par JCDecaux. Les salariés de la filiale de JCDecaux, Cyclocity, gestionnaire du marché ont fait grève pour manifester leur inquiétude face à la potentielles pertes d’emplois. JCDecaux a ensuite déposé un recours auprès du Tribunal administratif de Paris contre l’attribution du marché Vélib’. L’accord d’un reclassement des équipes de Cyclocity au sein de Smovengo a été pris le 6 décembre, seulement quelques semaines avant la reprise du marché de l’entreprise.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle