Le déficit des paiements courants à 4 milliards d'euros en août

PARIS (Reuters) - Le déficit des paiements courants de la France a pratiquement doublé au mois d'août par rapport au mois précédent à 4,0 milliards d'euros après 2,1 milliards en juillet (2,2 milliards en première estimation), selon des chiffres provisoires publiés mardi par la Banque de France.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Le déficit des paiements courants à 4 milliards d'euros en août

Le déficit des échanges de biens a augmenté à 5 milliards contre 4,4 milliards en juillet et l'excédent des échanges de services s'est nettement replié à 0,7 milliard contre 1,9 milliard. Le solde des revenus est resté stable à 2,5 milliards.

Dans le compte financier, les sorties nettes d'investissements directs s'établissent à 4,1 milliards après 1,5 milliard en juillet. "Les opérations en capital social restent toujours limitées tant de la part des résidents que des non-résidents", précise la Banque de France dans un communiqué.

Les investissements de portefeuille enregistrent des sorties nettes de capitaux de 31,2 milliards après 9,4 milliards en juillet. Les résidents augmentent leurs avoirs de 29,4 milliards principalement sous forme de titres de dette. Les non-résidents procèdent à des ventes limitées de titres résidents pour 1,8 milliard.

Les autres investissements affichent des entrées nettes de capitaux de 29,1 milliards après 35,3 milliards en juillet.

Marc Joanny

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS