Le déficit commercial se réduit de 0,7 milliards d'euros en mai

PARIS (Reuters) - Le déficit commercial de la France s'est contracté à 4,9 milliards d'euros en mai, une baisse de 0,7 milliard d'euros par rapport au mois précédent sous l'effet notamment d'un rebond des exportations avec la livraison d'un paquebot, selon les statistiques CVS/CJO publiées vendredi par les Douanes.
Partager
Le déficit commercial se réduit de 0,7 milliards d'euros en mai
Le déficit commercial de la France s'est contracté à 4,9 milliards d'euros en mai, une baisse de 0,7 milliard d'euros par rapport au mois précédent. /Photo d'archives/REUTERS/Régis Duvignau

Selon les Douanes, "le déficit, tout en restant élevé, se réduit donc sensiblement" par rapport à son niveau d'avril, qui a été revu en légère hausse à 5,6 milliards d'euros contre 5,5 milliards en première estimation.

Sur les cinq premiers mois de 2017, le déficit cumulé atteint 29,9 milliards contre 19,4 milliards un an plus tôt, après un début d'année pénalisé par des livraisons d'Airbus en berne sur fond de remontée progressive de la facture pétrolière.

En mai, les importations se sont élevées à 45,0 milliards, soit une hausse de 2,2% par rapport à avril, et les exportations sont reparties plus nettement à la hausse, progressant de 4,3% (après un recul de 2,2% en avril), à 40,1 milliards d'euros.

La livraison du paquebot de croisière Meraviglia par les chantiers navals de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique), qui a représenté un montant un peu supérieur à 700 millions d'euros, a largement contribué au rebond des exportations.

Quant aux livraisons d'Airbus, elles ont représenté 2,925 milliards d'euros (32 appareils) contre 2,46 milliards (28 appareils) un mois plus tôt.

Pour les seuls produits manufacturés, le déficit a atteint 3,59 milliards d'euros contre 4,47 milliards en avril.

Par zones géographiques, le déficit avec les pays hors Europe a reflué à 2,70 milliards d'euros (3,03 milliards en avril).

Celui avec les autres pays de l'Union européenne s'est également résorbé à 3,45 milliards (contre 3,96 milliards). Avec la seule zone euro, il s'est inscrit à 3,02 milliards contre 3,90 milliards un mois plus tôt.

(Myriam Rivet, édité par Bertrand Boucey)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

AVRIL

+ 77 000 Décideurs

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS