Le déficit commercial, ce n'est pas le problème

Partager
Le déficit commercial, ce n'est pas le problème

70 milliards d’euros ! Le déficit commercial de la France devrait une nouvelle fois atteindre des profondeurs abyssales. Le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, s’est d’ailleurs saisi du dossier lors du premier conseil des ministres qui s’est tenu ce mercredi 22 août à l’Élysée en promettant de réduire en cinq ans ce déficit à zéro (hors facture énergétique). "Sur les 70 milliards, 45 sont dus à la facture énergétique mais il y en a quand même 25 qui correspondent à des importations supérieures à nos exportations », a souligné l’ancien maire de Nantes… sans préciser cependant quelles solutions concrètes il allait mettre en œuvre. Il s’est juste contenté de pointer du doigt l’une des faiblesses françaises : « On a de bonnes entreprises, mais elles sont souvent trop petites, mal accompagnées et ont souvent des difficultés de financement. »

Si l’on ne peut que se satisfaire de cette prise de conscience, en l’écoutant, on craint de voir réapparaître un nouveau plan export, solution qui n’a jamais fait les preuves de son efficacité. Lancer une croisade d’État pour projeter nos entreprises hors de nos frontières ne saurait résorber seul la facture commerciale française. Que l’on ne s’y trompe pas : ce déficit n’est que le symptôme de maux beaucoup plus profonds qui handicapent notre pays et son industrie depuis plusieurs années. Le manque de flexibilité (du travail, de l’État, des administrations, des organisations…) grève le dynamisme des entrepreneurs. Le positionnement de l’offre produit (pas assez haut de gamme) nous expose directement à la concurrence des pays low-cost. Le manque d’investissement dans l’appareil productif (il faudrait l’équivalent d’un grand emprunt par an pour rattraper l’Allemagne) rend le coût de la main-d’œuvre prépondérant pour décider du lieu de fabrication et joue donc contre le made in France.

Pour être complet, on aurait pu parler aussi du mythe des grands contrats (qui n’ont jamais fait une balance commerciale positive), de l’esprit de filière qui fait cruellement défaut ou du positionnement de nos salons, trop orientés « grand public » et pas assez « professionnels ». Toutes ces causes montrent en tout cas que le déficit commercial français est un problème mais il n’est pas LE problème. Pour le résorber, le gouvernement ne devrait chercher des solutions dédiées à l’export mais mettre en œuvre un nouveau pacte productif en France. C’était l’une des deux priorités du président le soir de son élection. Il est temps de passer à l’acte.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

ORANO

Ingénieur d'études vidéo procédé et réseaux industriels F/H

ORANO - 19/01/2023 - CDI - La Hague

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

13 - Meyreuil

Aménagement de la Bastide Ballon

DATE DE REPONSE 13/03/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS