Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

"Le débat sur les gaz de schiste n’a pas eu lieu"

Ludovic Dupin ,

Publié le

Entretien Jean-Louis Schilansky, le Président de l'Union française des industries pétrolières (UFIP), sera dans la délégation du Medef lors de la conférence environnementale les 14 et 15 septembre. En tant que représentant du Medef, il vient porter la parole des industriels. Mais en tant que représentant de l’industrie pétrolière, ce sont les gaz de schiste qui focalisent son attention.

Le débat sur les gaz de schiste n’a pas eu lieu © D.R.

Sommaire du dossier

L’Usine Nouvelle - Comme président de l’UFIP, qu’attendez-vous de la conférence environnementale ?
Jean-Louis Schilansky - Notre première préoccupation, ce sont les gaz de schiste. Il y a beaucoup de débats vifs autour de ces sujets. Encore ce matin (mercredi 12 septembre), la Ministre de l’environnement, Delphine Batho, affirmait que le gouvernement n’ouvrira pas la porte aux gaz de schiste. En l’état, il y a une loi qui interdit la fracturation hydraulique. Et une autre sur la création d’une "Commission nationale d'orientation, de suivi et d'évaluation des techniques d'exploration et d'exploitation des hydrocarbures liquides et gazeux". Nous souhaitons que cette commission soit effectivement mise en place en réunissant les politiques, les associations, les industriels et, surtout, les scientifiques.

Quel argument allez-vous avancer pour défendre cette position ?
Fréquemment, l’exploitation des gaz de schiste est pointée du doigt comme retardateur de la transition énergétique. C’est absolument faux. Réduire la consommation d’énergie, c’est très important. Nous souhaitons voir un développement massif des énergies renouvelables. Mais la demande en gaz restera très importante en 2020, en 2030,… en 2050. Aujourd’hui, pour mémoire, la France importe 98 % de son gaz.

Que redoutez-vous le plus au cours de cette conférence ?
Très simplement, que le sujet des gaz de schiste soit fermé à "double tour". Si la conférence environnementale affirmait un refus des gaz de schiste, il faudrait des années pour rouvrir le débat. Or nous considérons aujourd’hui que le débat n’a pas eu lieu. Par ailleurs, il ne faudra pas oublier de placer les décisions prises à l’occasion de la conférence dans un contexte environnemental. La Pologne, la Hollande et le Royaume-Uni ont lancé des programmes d’exploration sur les gaz de schiste. L’Allemagne lance des explorations sous conditions environnementales. La France refuse tout programme. Il y a donc plusieurs positions dans l’Union et une harmonisation serait  souhaitable.

Au-delà de la conférence environnementale, comment va s’organiser le débat sur la transition énergétique qui suivra ?
Je répondrai en tant que représentant du Medef. Si ce sont les organisations professionnelles qui ont été conviées à la conférence environnementale, pour le débat, les industriels doivent y participer directement. Et avant de lancer des débats locaux, il faut commencer par un grand débat national. Ces sujets demandent une compréhension globale, avant de les enrichir d’apports régionaux.

Propos recueillis par Ludovic Dupin

Réagir à cet article

2 commentaires

Nom profil

13/09/2012 - 15h47 -

La démocratie est l'émanation du peuple et non de l'argent. Monsieur, vous devez vous plier comme tous vos concitoyens à la décision du peuple. Le peuple souhaite que le débat soit "fermé à double tour", vous n'avez rien à dire.
Répondre au commentaire
Nom profil

13/09/2012 - 09h44 -

L'erreur est à ! Il s'agit de s'inquiéter d'abord du local pour ensuite voir le global. Mais cela les politiques et les industriels ne savent pas le faire. Les citoyens le peuvent.
Répondre au commentaire

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus