Le Danemark renonce définitivement au vaccin AstraZeneca

COPENHAGUE (Reuters) - Le Danemark a annoncé mercredi qu'il allait définitivement arrêter d'administrer le vaccin contre le COVID-19 développé par AstraZeneca en raison d'un lien possible avec de rares cas de thrombose, une décision sans précédent dans le monde.
Partager
Le Danemark renonce définitivement au vaccin AstraZeneca
Le Danemark va définitivement cesser d'utiliser le vaccin d'AstraZeneca contre le COVID-19, rapporte mercredi la chaîne TV2 en citant des sources non identifiées. /Photo prise le 11 février 2021/REUTERS/Ritzau Scanpix/Liselotte Sabroe

Ce choix annoncé par les autorités sanitaires nationales aura pour conséquence de retarder de quelques jours, du 25 juillet à début août, la date prévue de la fin du programme de vaccination en cours.

Les résultats des investigations menées sur les cas de caillots sanguins "ont montré des effets secondaires réels et graves du vaccin AstraZeneca", a déclaré Søren Brostrøm, le directeur de l'Autorité de santé danoise, dans un communiqué.

"En nous appuyant sur une évaluation globale, nous avons donc fait le choix de poursuivre le programme de vaccination pour tous les groupes cible sans ce vaccin."

L'Agence européenne des médicaments (EMA) avait annoncé la semaine dernière avoir établi un lien possible entre le vaccin AstraZeneca et de très rares cas de thrombose tout en soulignant que le risque de mourir du COVID-19 était "bien plus élevé" que celui de succomber à de tels effets secondaires.

L'EMA a néanmoins laissé aux Etats membres de l'Union toute liberté pour procéder à leur propre évaluation des risques et déterminer d'éventuelles modifications des conditions de son utilisation.

Plusieurs pays, dont la France et l'Allemagne, ont repris la vaccination après ces annonces mais pour certaines tranches d'âge seulement.

Le Danemark, qui compte quelque 5,8 millions d'habitants, a commencé à rouvrir ses écoles, ses restaurants, ses centres commerciaux et ses activités culturelles après une baisse du nombre quotidien de nouveaux cas d'infection entre 500 et 600, contre plusieurs milliers en décembre.

Près d'un million de Danois ont déjà reçu une première injection de vaccin, celui de Pfizer et BioNTech pour 77% d'entre eux contre 7,8% pour celui de Moderna et 15,3% pour celui d'AstraZeneca.

Le Danemark avait été le premier pays à suspendre l'utilisation du vaccin d'AstraZeneca en mars au nom du principe de précaution et il a depuis interrompu celle du vaccin de Johnson & Johnson en attendant les conclusions d'une enquête sur un possible lien avec, là encore, des cas rares de formation de caillots sanguins.

(Nikolaj Skydsgaard et Jacob Gronholt-Pedersen, version française Marc Angrand, édité par Jean-Stéphane Brosse)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

Safran

Ingénieur-e Qualité /Navigabilité F/H

Safran - 09/11/2022 - CDI - Niort

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

90 - BELFORT

Réfection des halls 19 rue Lumière

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS