Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine de l'Energie

Le CV de Jean-Bernard Lévy, nouveau patron d'EDF

, , , ,

Publié le

L’Elysée a décidé de nommer à la tête d’EDF Jean-Bernard Lévy, l’actuel patron de Thales, pour remplacer Henri Proglio. Un défi dans un nouveau secteur pour un homme habitué aux changements. Chez Thales, il a surtout joué un rôle de super DRH pour pacifier les relations avec les syndicats.

Le CV de Jean-Bernard Lévy, nouveau patron d'EDF © MEDEF - Flickr - C.C

Jean-Bernard Lévy, diplômé de Polytechnique (X 1973) et de Télécom ParisTech, est d’abord un homme des télécoms. Il démarre sa carrière chez France Télécom à Angers en 1979 et intègre la Direction générale des télécommunications. En 1986, il passe par le cabinet de Gérard Longuet, alors ministre des Postes et Télécommunications, comme conseiller technique puis conseiller des affaires industrielles et internationales. Après un passage chez Matra, dans les satellites, il revient avec Gérard Longuet au ministère de l’Industrie, des Postes et Communications, en tant que directeur de cabinet.

Il retrouve Matra-Hachette en 1994, mais plutôt sur le versant communications. Il devient le PDG de Matra Communication jusqu’en 1998, date à laquelle il devient directeur général du banquier Oddo. Retour à la communication : l’homme prend ensuite le poste de directeur général de Vivendi à partir de 2002 puis celui de président du directoire en 2005. Il restera dans le groupe près de dix ans.

Long passage chez Vivendi

A la tête de Vivendi, il a notamment mené l'intégration de Neuf Cegetel dans SFR, l'acquisition de l'opérateur télécoms brésilien GVT (vendu le 19 septembre dernier à Telefonica) et la création d'Activision Blizzard, numéro un mondial des jeux vidéo.

En mars 2012, il prend la direction de la filiale SFR, mais les divergences avec Jean-René Fourtou, président du conseil de surveillance du groupe, précipitent son départ, qui se fait avec fracas.

Deux ans chez Thales

Le 19 décembre 2012, il est nommé à la tête de Thales. C'est un retour dans le secteur des télécoms, mais sur le versant défense, qui l’a toujours attiré. Il remplace alors Luc Vigneron, arrivé en 2009 en provenance de Nexter. La maison est au bord du chaos, l’ancien patron, qui avait pourtant remanié profondément Nexter, est alors extrêmement critiqué pour sa gestion stratégique et ses relations exécrables avec les syndicats ainsi qu’avec ses principaux actionnaires (Dassault et l'Etat). Le nouveau patron décide alors de cumuler les fonctions de PDG et de DRH et s’attache à pacifier les relations avec les partenaires sociaux et les actionnaires. De ce point de vue, son passage chez Thales est un succès.

A 59 ans, Jean-Bernard Lévy aborderait avec EDF un nouveau secteur, celui de l’énergie, qu’il ne connait pas. Le comité des nominations d’EDF doit se réunir demain pour débattre de la liste des administrateurs indépendants et représentants de l’Etat qui seront proposés au vote des actionnaires.

Patrick Déniel

 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle