Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Le CSTB lance une plate-forme de recherche sur le cycle de l'eau

, ,

Publié le

Le CSTB lance une plate-forme de recherche sur le cycle de l'eau

Les entreprises citées

En partenariat avec Industrie Explorer

Le Centre scientifique et technique du bâtiment (CSTB) vient de démarrer la construction de sa future plate-forme dédiée à l'eau, l'Aquasim. Ce centre d'études et d'essai ouvrira ses portes à Nantes en décembre 2009. Il représente un investissement d'environ 8 millions d'euros. Les partenaires financiers sont le FEDER (Fonds européen de développement économique et régional), à hauteur de 2,6 millions d'euros, le CSTB (2,07 millions d'euros), l'Etat français (1,5 million d'euros), ainsi que la région Pays de Loire et la communauté urbaine Nantes Métropole (850 000 chacun).

« Aquasim rappelle, en vertical, le volume d'un bateau », a précisé Denis Cammas, architecte sur le projet. Le niveau 0 représente en effet la ligne de flottaison, les niveaux 1 et 2 les ponts inférieurs et le dernier étage fait office de pont supérieur. Aquasim est une infrastructure de recherche du CSTB visant à améliorer la gestion de l'eau et sa sécurité sanitaire. Elle a pour but de reproduire le cycle complet de l'eau, depuis sa collecte, un jour de pluie, jusqu'à son rejet à l'égout en passant par sa circulation dans des circuits de plomberie, son traitement ainsi que sa récupération.

Selon Jean-Michel Axès, directeur du CSTB de Nantes, « la gestion environnementale de l'eau, à l'échelle du bâtiment et de sa parcelle est méconnue. D'un point de vue scientifique, c'est un maillon manquant de la chaîne ». Côté bâtiment, le centre étudiera la récupération, l'utilisation d'eau de pluie et le recyclage des eaux usées. Côté parcelle, l'axe de recherche portera sur le comportement des systèmes d'évacuation par temps de pluie et celui de la parcelle elle-même face aux grands événements climatiques. Le CSTB, établissement public à caractère industriel, est implanté dans cinq villes de France (Champs-sur-Marne, Paris, Grenoble, Sophia-Antipolis et Nantes).

Adèle Bouet

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle