Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Le Creusois Dagard racheté par le groupe portugais Purever

, ,

Publié le

Leader européen sur le marché des parois modulaires pour chambres froides, salles propres et enceintes isothermes, la société Dagard implantée à Boussac (Creuse) a été rachetée par Purever France, filiale du groupe portugais. Les 360 emplois en CDI et 50 postes d'intérimaires sont maintenus.

Le Creusois Dagard racheté par le groupe portugais Purever
Dagard fabriquait des menuiseries avant de se spécialiser dans les panneaux isolants
© Dagard

Spécialisée dans la fabrication de parois modulaires pour chambres froides, la société creusoise Dagard vient d'être cédée au portugais Purever qui n'est pas un inconnu puisque ces deux entités avaient appartenu au même groupe européen en 1988, le fonds Apax partners. Revendues en 2001, chacune continuait depuis à se partager le même marché au niveau européen.

Président de Dagard, Thierry Suin avait acquis le site en 2014 détenu depuis trois ans par le fonds d'investissement à majorité française Windhurst Industries. Il a choisi de céder l'usine à son concurrent direct et de mettre un terme à ses fonctions. Avec 360 salariés en CDI et cinquante intérimaires, Dagard qui avait ouvert une seconde usine à Lavault-Saint-Anne près de Montluçon (Allier) en 2008 est le premier employeur privé de la Creuse.

La société a réalisé un chiffre d'affaires de près de 80 millions d'euros en 2017 contre 72,5 millions l'année précédente, tandis que le groupe portugais affichait un chiffre d'affaires proche de 50 millions l'an dernier.

Des recrutements à moyen terme

Président du groupe Purever, Luis Borges envisage de recruter en fonction du développement de l'activité. Il s'est dit préoccupé par le poids de la sous-traitance. L'usine de Boussac compte actuellement cinquante intérimaires qui pourraient être les premiers à être embauchés. "Dagard a un potentiel de développement important, surtout en l'intégrant avec nous, a-t-il déclaré à nos confrères de France Bleu Creuse. Je crois que des embauches pourront avoir lieu à moyen terme en développant l'usine, cela se fera naturellement."

L'usine de Boussac pourra désormais distribuer les autres produits du groupe tandis que les produits fabriqués en Creuse pourraient trouver de nouveaux marchés, notamment en Amérique Latine et dans les pays africains lusophones. Dagard exporte déjà dans certains pays africains ainsi qu'en Amérique du Nord.

Purever détient onze usines au Portugal, en Espagne, en France et au Royaume-Uni. Cette acquisition est donc la douzième et la seconde en Limousin, le portugais détenant l'usine Portiso France située à Peyrat-le-Château (Haute-Vienne), spécialisée dans la fabrication de portes pour chambres froides et salles propres qui compte 28 salariés pour un chiffre d'affaires de 3 millions en 2016.

Fondée en 1951, la société familiale Dagard fabriquait à l'origine des menuiseries mais, dans les années soixante-dix, elle s'était orientée vers le marché porteur des panneaux isolants pour chambres froides modulables avec la réussite qu'on lui connaît.

Corinne Mérigaud

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle