Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine de l'Energie

Le crépuscule du diesel en Europe

, , , ,

Publié le

Le crépuscule du diesel en Europe © DR

Ainsi donc, le pays qui a vu naître le diesel vient de lui porter un coup qui pourrait être fatal. Longtemps à contre-courant de ses voisins européens, l’Allemagne a fini par ouvrir la voie à une possible interdiction de cette motorisation. Depuis Leipzig, la Cour administrative fédérale allemande a validé deux décisions de justice qui visaient à obliger les autorités de Stuttgart – ironie du sort, c’est la ville où se trouve les sièges de Porsche, Daimler et de l’équipementier Bosch – et de Düsseldorf à bannir les plus vieilles voitures diesel pour améliorer la qualité de l’air. Le verdict crée par ricochet un cadre législatif permettant aux grandes agglomérations allemandes d’interdire la circulation des véhicules répondant aux normes Euro 4 et Euro 5. Et qui ne sera pas sans conséquence : certaines estimations estiment à 10 millions le nombre de voitures susceptibles d’être concernées dans le pays. Et de porter atteinte à un symbole fort : c’est en Allemagne que l’ingénieur Rudolf Diesel élabora, à l’aube du XXe siècle, un prototype de moteur préfigurant celui qui allait faire les beaux jours de l’industrie automobile locale. Une page sur le point d’être tournée. Car, si les diesels Euro 6 affichent de meilleures performances que les générations précédentes, il est peu probable que les clients acceptent d’investir encore longtemps dans des véhicules dont ils ignorent la valeur à la revente. De fait, la demande s’écroule partout. La chute est la plus spectaculaire en France, où la part du diesel est descendue à 47 % sur l’ensemble de l’année 2017 et a poursuivi sa chute sur le mois de janvier (41 %). Le président du directoire du groupe PSA, Carlos Tavares, en convient volontiers : « Le diesel a gagné la bataille technologique, mais a perdu la bataille politique. » Il ne reste plus qu’aux constructeurs automobiles européens à faire évoluer leur offre. 

Réagir à cet article

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

En savoir plus