Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Agro

Le crépuscule de la féverole

Franck Stassi ,

Publié le

Analyse

Le crépuscule de la féverole
38% d'amidon, 25% de protéines, 13% d'eau, telles sont les propriétés de la féverole.

Il y a deux ans, l’année internationale des légumineuses (pois, lentilles…) battait son plein afin de sensibiliser les professionnels à leurs apports en nutriments et à leur intérêt en matière de rotation des sols. Depuis, les recommandations encourageant à limiter la consommation de viande se multiplient.

Pourtant, l’une des légumineuses phares, la féverole, perd du terrain en France. Cette année, la surface française plantée sur le territoire passera sous la barre des 70 000 hectares (ha). Loin des 151 000 ha de 2010, le record de la décennie écoulée, lors d’une année exceptionnelle pour les récoltes. La production a atteint 218 219 tonnes l’an passé, en repli de 54% en huit ans. "Les rendements ne sont pas à la hauteur des attentes", estime Thibaut Ledermann, le responsable des relations terrain de la Fédération française des producteurs d’oléagineux et de protéagineux. Ils ont perdu 20% en huit ans, à 25,4 quintaux par hectare.

La bruche fait des ravages

En cause, l’essor de la bruche, un coléoptère dont l’activité favorite consiste à pondre sur les gousses de féverole et à perforer les graines. De plus, l’an dernier, les protéagineux ont été retirés du calcul des surfaces d’intérêt écologique, l’un des volets des paiements de la politique agricole commune, en cas de recours aux produits phytosanitaires sur les parcelles. Les prix payés aux producteurs ont, eux, perdu 27 % en cinq ans. Les arguments liés à la santé (les graines de féverole contiennent 25% de protéines) ont leurs limites.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle