Le crédit impôt amendé dans un sens plus favorable à l’industrie

L’amendement débattu le 27 novembre par la commission des finances prévoit que le crédit d’impôt ne soit pas dégressif jusqu’à 2,5 fois le SMIC. L’industrie devrait capter 4,6 milliards d’euros d’allégements fiscaux.

Partager
Le crédit impôt amendé dans un sens plus favorable à l’industrie

"Je le dis pour ceux qui pensent que l’industrie serait oubliée, elle est au cœur du dispositif". Devant les députés, lors des questions au gouvernement mercredi 28 novembre, Jean-Marc Ayrault a tenu à lever les critiques sur le manque de ciblage de son crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi (CICE), en cours d’examen par la commission des finances. De fait, le projet définitif du gouvernement présenté mardi est plus favorable au secteur industriel, exposé à la concurrence international que ne l’était le dispositif initialement envisagé par l’exécutif.

Alors que Matignon avait envisagé un crédit d’impôt dégressif entre 2 et 2,5 fois le SMIC, le dispositif retenu prévoit un allégement de 6 % de la masse salariale brute pour tous les salaires inférieurs à 2,5 SMIC.

Selon les estimations de Coe-Rexecode, l’industrie capterait ainsi 4,6 milliards d’euros sur les 20,3 milliards d’euros d’allégements fiscaux consentis aux entreprises. Avec un dispositif dégressif au-delà de 2 SMIC, son gain aurait été de 4 milliards d’euros. Au total, l’allégement fiscal devrait représenter en moyenne une baisse de 2,7 % du coût du travail pour les entreprises industrielles, contre une baisse de 2,4 % avec le dispositif initial.

Selon des estimations réalisées par Lowendalmasaï pour l’Usine Nouvelle, la première version du CICE envisagée par le gouvernement aurait abouti, par exemple, à une baisse de 2,5 % du coût du travail brut d’une entreprise pour une société de production de bouteilles en aluminium employant 325 salariés – soit 259 759 euros pour une masse salariale annuelle de 10 millions d’euros. Son gain, si l’amendement du gouvernement est adopté sans modification par l’assemblée nationale, serait finalement de 339 396 euros, soit 3,3 % de sa masse salariale brute.

0 Commentaire

Le crédit impôt amendé dans un sens plus favorable à l’industrie

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

NEWSLETTER Economie Social et management

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Nouveau

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

94 - Champigny-sur-Marne

Acquisition de matériels de nettoyage

DATE DE REPONSE 16/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS