Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Matières premières

Le coût des stands devient prohibitif au Salon de l'Agriculture

, , , ,

Publié le

Cette année encore, près de 1 000 professionnels exposeront leurs produits Porte de Versailles pour le Salon de l'agriculture.  Une présence qui permet aux professionnels de se faire connaître du grand public, mais dont le coût n'est pas négligeable.

Le coût des stands devient prohibitif au Salon de l'Agriculture
Les éleveurs présents au Salon de l'Agriculture
© Pathien - Flickr - C.C

Syndicats, producteurs, régions et entreprises agroalimentaires. A partir de ce samedi 23 février et durant neuf jours, plus de 945 exposants se partageront les sept halls du parc des expositions de Paris pour le Salon de l'agriculture. Leur objectif : capter l'attention, susciter l’intérêt et répondre aux questions des plus de 700 000 visiteurs qui se rendent chaque année Porte de Versailles. Une démarche qui a toutefois un coût considérable. 

10 000 euros les 9 mètres carrés

Selon nos informations, le prix de la présence au Salon de l'agriculture varie en fonction du mètre carré occupé. "En moyenne, il faut compter entre 200 et 500 euros selon le hall occupé", nous explique un exposant. Un tarif auquel il faut rajouter des frais d'inscription, ceux du parking, de l'électricité, de l'eau. "Au total, le tarif pour un stand de 9 mètres carrés dépasse rapidement les 10 000 euros", ajoute ce professionnel. Pour réduire ce coût, certains exposants choisissent donc de partager un espace commun. C'est le cas de Ferme France qui réunit plusieurs start-up du digital. 

D'autres, peuvent compter sur le soutien de leur département ou les chambres régionales d'agriculture pour prendre en charge une partie des coûts relatifs à leur présence sur le salon, c'est le cas notamment des éleveurs. Enfin, des tarifs spéciaux sont proposés dans certains secteurs du Salon comme dans celui de l'artisanat et du patrimoine rural. 

Départements absents

C'est par ailleurs le coût du Salon qui a poussé, cette année, plusieurs départements français à ne pas y participer. Ainsi, la Bourgogne ne sera représentée que par deux de ses quatre départements. La Nièvre et l'Yonne ont fait le choix de ne pas se déplacer à Paris et de privilégier les "circuits courts". Même son de cloche pour le territoire de Belfort et la Haute Saône. 

Retombées indirectes

Ces tarifs sont-ils justifiés ? Pour beaucoup d'exposants, les retombées financières directes ne compensent pas les tarifs appliqués. En 2016, les producteurs de poules Soie avaient calculé qu'ils leur faudrait vendre 1 000 poussins à 10 euros pièce pour rembourser leur stand de 10 000 euros. Pour beaucoup d'exposants, le Salon est surtout l'occasion de présenter leurs produits au grand public et de répondre aux questions des consommateurs. Présente sur le Salon, l'Agence Bio entend, par exemple, profiter de sa présence pour démonter les doutes des consommateurs et faire connaître les démarches et le cahier du charge du bio au plus grand nombre. Au total, près de 700 000 visiteurs se rendent chaque année au salon. 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

1000 INDICES DE REFERENCE

  • Vous avez besoin de mener une veille sur l'évolution des cours des matières, la conjoncture et les coûts des facteurs de production
  • Vous êtes acheteur ou vendeur de produits indexés sur les prix des matières premières
  • Vous êtes émetteur de déchets valorisables

Suivez en temps réel nos 1000 indices - coût des facteurs de production, prix des métaux, des plastiques, des matières recyclées... - et paramétrez vos alertes personnalisées sur Indices&Cotations.

 

LES DOSSIERS MATIERES

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle