Le cours du pétrole réagit au discours de Saddam Hussein et aux affrontements au Nigeria

Partager

Les cours du pétrole sont en hausse à plus d'un dollar ce lundi en réaction au discours télévisé de ce matin du président irakien, Saddam Hussein, d'une part, et aux annonces de nouvelles interruptions d'installations pétrolières au Nigeria, où les pertes atteignent 767 500 barils par jour. Soit plus du tiers des exportations quotidiennes du principal pays producteur de pétrole en Afrique.

Ainsi, dans ce pays, le groupe pétrolier anglo-néerlandais Shell a annoncé aujourd'hui qu'il évacuait quatre nouvelles installations de production (dont le Delta du Niger), ce qui correspond à une perte de production de 320 000 barils par jour. Juste avant, l'américain ChevronTexaco fermait son terminal d'exportation au Nigeria (440 000 barils par jour) et le français TotalFinaElf son site situé près de Warri (7 500 barils par jour).

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Le président de l'Opep, Abdullah al-Attiyad, craint un effondrement des cours lorsque la guerre sera terminée. Ce dernier qui est aussi ministre du Pétrole du Qatar a ajouté que l'Opep serait en mesure de faire face à la baisse de la production au Nigeria, l'un des membres de l'organisation.

« Pour l'instant, il n'y a pas de raison d'être inquiet », mais la situation pourrait devenir « plus difficile » si les troubles s'étendaient et si le conflit en Irak se prolongeait, a toutefois indiqué ce lundi Claude Mandil, directeur exécutif de l'Agence internationale de l'énergie (AIE).

Juliette BOSSE-PLATIERE

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Energie
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS