Le corrézien Silab super lauréat des trophées de l'innovation

L'INPI a décerné le super trophée de l'innovation à Silab. Un tiers du personnel de la Société industrielle limousine d'application biologique est affecté à la recherche. Le site corrézien va investir dans un nouveau bâtiment dédié aux nouvelles technologies et prévoit d'étoffer son effectif.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Le corrézien Silab super lauréat des trophées de l'innovation
Site de Saint-Viance (Corrèze)

La société Silab, fabricant d'actifs naturels pour l'industrie cosmétique implanté à Saint-Viance (Corrèze), s'est vu décerner le 5 décembre à Paris le super trophée national de l'innovation par l'INPI (Institut National de la Propriété Industrielle).
Ce dernier avait organisé une cérémonie pour fêter ses 60 ans et les 20 ans de ses trophées. Ces prix récompensent les PME qui placent l’innovation au cœur de leur stratégie et valorisent leur R&D grâce à la propriété industrielle.
L’Institut avait sélectionné les lauréats les plus talentueux parmi les 46 récompensés ces vingt dernières années. Silab a été élu lauréat des lauréats dans la catégorie santé/cosmétique.

Depuis sa création en 1984 l'entreprise a déposé 163 brevets. « Nous déposons en moyenne 5 à 7 brevets par an précise Jean Paufique, PDG et fondateur de Silab, le prochain qui est en cours de dépôt concerne un nouvel actif antivieillissement. Ce trophée me fait très plaisir, c'est une récompense de plus pour cette entreprise en développement. Elle est particulièrement bienvenue car elle correspond à notre image d'entreprise pour qui le maître-mot est innovation, encore de l'innovation et toujours de l'innovation. Nous consacrons en effet 20 % de notre chiffre d'affaires, qui a atteint 31 millions d'euros en 2010, à la R&D et un tiers de notre effectif y est affecté ».
L'entreprise qui compte 200 salariés réalise 55 % de son chiffre d'affaires à l'export notamment dans les pays émergents d'Asie et d'Amérique du Sud. « Les développements le plus marquants se situent en Chine et au Brésil, ajoute le PDG. L'export est un ballon d'oxygène en cette période de crise. Dans les pays émergents, le niveau de vie monte régulièrement et les dépendes de cosmétique s'élèvent automatiquement. Nous espérons atteindre 70 % à l'export dans moins de dix ans ».

Les investissements se poursuivent aussi sur le site de Saint-Viance qui compte 18 000 mètres carrés de bâtiments contre 3 500 mètres carrés au démarrage. Après la mise en service dernièrement de l'atelier de fabrication UP 3 de 6 000 mètres carrés, un investissement de 14 millions d'euros, une étude est en cours pour un bâtiment dénommé UPF qui verra le jour fin 2012. « Il est chiffré entre 4 et 5 millions et sera dédié aux nouvelles technologies mais je n'en dit pas plus...

Les recrutements devraient se poursuivre en fonction du développement de ces prochains mois. Nous avons prévu une douzaine d'embauches après les quinze réalisées cette année », conclut-il.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS