Le coronavirus pèse sur les recettes publicitaires de Facebook

(Reuters) - Facebook a annoncé mardi que l'épidémie de coronavirus pesait sur ses recettes publicitaires, qui représentent la quasi-totalité de ses revenus, même si de plus en plus d'utilisateurs confinés à domicile passent beaucoup de temps sur le réseau social.
Partager
Le coronavirus pèse sur les recettes publicitaires de Facebook
Facebook a annoncé mardi que l'épidémie de coronavirus pesait sur ses recettes publicitaires, qui représentent la quasi-totalité de ses revenus, même si de plus en plus d'utilisateurs confinés à domicile passent beaucoup de temps sur le réseau social. /Photo prise le 2 décembre 2019/REUTERS/Johanna Geron

"Nous ne monétisons pas la plupart des services pour lesquels nous assistons à une augmentation des consultations, et nous avons constaté une baisse de nos recettes publicitaires dans les pays qui prennent des mesures radicales pour lutter contre le COVID-19", a déclaré le réseau social dans un communiqué.

De nombreux annonceurs ont coupé leurs budgets marketing afin de limiter leurs coûts face aux incertitudes sur les conséquences économiques du coronavirus.

Certains hésitent également à placer des publicités sur des forums de discussions sur le coronavirus, de peur d'associer leurs marques à un sujet sensible.

L'action Facebook a perdu environ 1% en après Bourse alors qu'elle a terminé en hausse de 8,7% lors de la clôture officielle de Wall Street.

La société a précisé que l'activité de ses services de messagerie avait progressé de plus de 50% le mois dernier dans les pays les plus touchés par l'épidémie. En Italie par exemple, la durée de consultation a augmenté de 70%.

En Italie également, les conférences téléphoniques réunissant trois participants ou plus ont augmenté de plus de 1.000% le mois dernier.

Cette déclaration de Facebook fait écho aux propos tenus la veille par Twitter , qui a annoncé prévoir pour les mêmes raisons une légère baisse de son chiffre d'affaires et une perte opérationnelle au premier trimestre.

(Katie Paul à San Francisco et Munsif Vengattil à Bengalore, version française Jean-Michel Bélot)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le modèle coopératif façon Mondragon

Le modèle coopératif façon Mondragon

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage au Pays basque espagnol. Il s'y est rendu pour nous faire découvrir Mondragon, la plus grande...

Écouter cet épisode

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

09 - DEPARTEMENT DE L'ARIEGE

Calibrage de l'accotement végétalisé sur la RD1 A

DATE DE REPONSE 18/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS