Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Le coréen SK Hynix construit une usine de puces mémoires ultra avancée

Ridha Loukil , , , ,

Publié le

Le fabricant coréen de puces mémoires SK Hynix a donné le coup d’envoi à la construction d’une nouvelle usine de 13,4 milliards de dollars. A sa mise en service en 2020, elle sera l’usine la plus avancée du groupe.

Le coréen SK Hynix construit une usine de puces mémoires ultra avancée
Cérémonie de lancement de la construction de l'usine M16 à Icheon, en Corée du Sud
© SK Group

Le coréen SK Hynix, deuxième fabricant mondial de puces mémoires (derrière son compatriote Samsung Electronics), a donné le premier coup de pioche à sa prochaine usine M16 sur son site industriel à Icheon, en Corée du Sud. La cérémonie de lancement s’est déroulée le 19 décembre 2018 en présence de quelques 200 personnalités économiques et politiques dont Chey Tae Won, PDG du conglomérat SK, et  Lee Seok-hee, PDG de SK Hynix.

Lithographie aux UV extrêmes

D’une superficie de 53 000 m2, cette usine de 15 000 milliards de wons, l’équivalent de 13,4 milliards de dollars, sera la troisième de

SK Hynix sur le site d’Icheon et sa septième dans le monde. Elle sera dédiée à la fabrication de puces Dram et flash NAND avec la nouvelle technologie de lithographie aux ultraviolets extrêmes, ce qui en fera l’usine la plus avancée du groupe lors de sa mise en service prévue en 2020.

Sa construction s’inscrit dans un plan d’investissement de 46 000 milliards de wons, l’équivalent de 41 milliards de dollars en cinq ans, qui s’est déjà traduit par l’ouverture depuis 2015 de deux nouvelles usines, M14 à Icheon et M15 à Cheongju, le deuxième site industriel de SK Hynix en Coée du Sud, ainsi que par le doublement de la capacité de l’usine de mémoires Dram à Wuxi, en Chine.

Troisième plus gros investisseur de l'industrie des puces

Selon le cabinet IC Insights, SK Hynix a investi 8,1 milliards de dollars en 2017 et 12,8 milliards de dollars en 2018 pour étendre ses capacités de production et profiter de l’explosion du marché des puces mémoires depuis le second semestre 2016. Et son effort devrait se poursuivre avec un montant de dépenses en capital de 10 milliards de dollars en 2019, ce qui en fait le troisième plus gros investisseur de l’industrie des semi-conducteurs, derrière Samsung Electronics (18 milliards de dollars) et Intel (13,5 milliards de dollars).

Porté par le boom des mémoires et l’envolée des prix en 2017 et 2018, SK Hynix devrait exploser son chiffre d’affaires de 140% en deux ans selon les prévisions de Thomson Reuters, le portant à 37 milliards de dollars en 2018, et plus que quintupler son bénéfice net à 14 milliards de dollars. Des chiffres qui en font depuis 2017 le numéro trois mondial des semi-conducteurs, derrière Samsung Electronics et Intel, selon le cabinet IHS Markit.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle