Le Coq Sportif fabrique à nouveau en France

[ACTUALISE] - Motivé par son grand retour sur le Tour de France, Le Coq Sportif redevient en ce mois d’avril, l’équipementier industriel qu’il a été, en ouvrant un atelier de production attenant à son Centre de développement textile à Romilly-sur-Seine (Aube).

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Le Coq Sportif fabrique à nouveau en France
Ligne de fabrication sur le site du Coq Sportif à Romilly-sur-Seine

Comme ils l’avaient envisagé en septembre 2010, lors de l’inauguration de leur Centre de développement textile à Romilly-sur-Seine (Aube), les dirigeants du Coq Sportif (détenu à 69 % par la société d’investissement Airesis), viennent d’ouvrir un atelier de fabrication dans cette ville où est née la marque tricolore. Ils ont annoncé, le 17 avril, lors d’une présentation à la presse, une capacité de production de l’ordre de 75 000 pièces annuelles. Le retour du Coq Sportif sur le Tour de France lors de l’édition 2012 a été un élément "déclencheur" pour la marque.

"Avec l’ouverture de cet atelier, Le Coq Sportif se donne les moyens de produire à l’avenir des équipements pour les plus grands événements", est-il précisé dans un communiqué rappelant qu’en 1951, "la commande des maillots des coureurs du Tour avait lancé la marque, et annoncé une collaboration de près de quarante ans". Le maillot jaune 2012 fabriqué à Romilly-sur-Seine s’affiche avec un nouveau logo. Il allie "un design soigné aux accents rétro et des excellentes performances techniques", précise Frédéric Bazin, directeur commercial.

Les collections "image" pourront désormais sortir de l’atelier de Romilly, marquées du label "made in France". Il se projette déjà dans l’avenir : "2012 voit la boucle bouclée : des designers à Paris, au cœur des tendances, et des équipes à Romilly pour donner vie à la créativité insufflée dans les collections, de la conception à la production. Le développement de compétences d’innovation en interne et l’investissement en équipement machines permettra demain au Coq Sportif de se repositionner sur la production d’articles de sport performance".

Le site aubois emploie 32 salariés dont la moitié en production, issus du bassin d'emploi, et un gros effort de formation est réalisé sur place. Locataire de l'usine réhabilitée, Le Coq Sportif ne souhaite pas communiquer sur le montant des investissements machines réalisés et en cours.

En 2011, le chiffre d’affaires du Coq Sportif a atteint 98,7 millions d’euros, en hausse de 10 % par rapport à 2010.

Philippe Schilde

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

  • Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

    AVRIL
ARTICLES LES PLUS LUS