Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Le contrôle aérien se réinvente à Bordeaux

Hassan Meddah , , , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

A la une Les aiguilleurs du ciel du centre de contrôle bordelais travaillent dans un environnement tout électronique. Une modernisation indispensable pour faire face à l’augmentation du trafic.

Le contrôle aérien se réinvente à Bordeaux
Les contrôleurs aériens du centre de Bordeaux travaillent en binôme et peuvent traiter entre 30 et 60 avions par heure.

Les contrôleurs radaristes du centre de Bordeaux portent leurs écouteurs de travers, afin d’avoir l’oreille droite libre. Ce n’est pas par désinvolture. Ils travaillent avec leur binôme à leur côté, qui leur communique en continu les données techniques pour gérer les vols. De l’autre oreille, ils sont à l’écoute des pilotes des appareils traversant leur secteur aérien. Les appels radio sont brefs, fréquents et hypercodifiés. Les contrôleurs transmettent les informations essentielles concernant l’altitude, la vitesse et le cap à suivre. Leur mission principale : faire en sorte que les avions respectent entre eux une distance de 5 miles nautiques [8 km] et un espacement vertical de 1 000 pieds [350 m] pour éviter tout risque de collision.

Avec ses 225 aiguilleurs du ciel, Bordeaux est l’un des cinq centres en route de la navigation aérienne en France avec ceux d’Aix-en-Provence, d’Athis-Mons, de Brest et de Reims. Situé en bordure de l’aéroport, dans une zone sécurisée, le bâtiment n’a rien à voir avec une tour de contrôle donnant directement sur la piste.

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle