Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

PME-ETI

Le constructeur français de serveurs 2CRSI a plus que doublé son chiffre d’affaires en 2018

Ridha Loukil ,

Publié le

Le constructeur strasbourgeois de serveurs informatiques sur mesure 2CRSI augmente son chiffre d’affaires de 112% en 2018 à 65 millions d’euros. Un résultat qui le met en route pour atteindre son objectif de 200 millions d’euros en 2020.  

Le constructeur français de serveurs 2CRSI a plus que doublé son chiffre d’affaires en 2018
Serveurs informatiques construits par 2CRSI sur spécifications des clients
© 2CRSI

Une bonne année pour 2CRSI. Avec une croissance de 112% en 2018, le constructeur strasbourgeois de serveurs informatiques sur mesure, qui compte un peu plus de 140 personnes, fait plus que doubler son chiffre d’affaires à 65 millions d’euros. "Je suis très fier des nombreux succès commerciaux remportés grâce à nos produits, en particulier l’Octopus, qui nous ont permis de plus que doubler notre chiffre d’affaires, se félicite dans le communiqué Alain Wilmouth, PDG-cofondateur de la PME. Nous avons également réussi à générer cette forte croissance tout en portant une attention particulière à nos marges."

Problème de pénurie de composants

Ce résultat reste toutefois inférieur de 10 millions d’euros aux prévisions de 75 millions d’euros de la société et de 11 millions d’euros aux attentes des marchés financiers, selon Charles Lepetitpas et Stéphane Houri, analystes financiers chez Oddo-BHF. Un décalage qu’Alain Wilmouth explique par le contexte de pénurie de composants électroniques, qui s’est traduit par des retards de livraisons et des reports de facturation. Face à ce problème, la société a fait le choix de privilégier ses clients historiques de façon à améliorer ses marges. D’ailleurs, Alain Wilmouth promet un EBITDA supérieur aux premières attentes.

Fondé en 2005 à Strasbourg par Alain Wilmouth et son frère Michel, 2CRSI a démarré par des activités de conseil, conception et recherche en systèmes d’information, avant de se lancer dans la conception de serveurs sur mesure notamment pour l’opérateur télécoms Free et le groupe Dassault. La PME fait figure de petit poucet français des serveurs, opérant sur un marché mondial de plus de 142 milliards de dollars dominé par des géants américains et asiatiques comme Dell Technologies, Hewlett Packard Enterprise, Cisco Systems, Lenovo, Huawei Technologies ou Inspur. 

Plus de 100 clients

Pour se différencier de ces mastodontes, elle a choisi de se focaliser sur les serveurs à hautes performances, spécialement optimisés à la demande des clients pour réduire la consommation d’énergie, la dissipation de chaleur, l’encombrement ou encore les coûts d’exploitation. Elle fait fabriquer ses cartes électroniques par BSE Electronic au Creusot, mais dispose de deux usines d’assemblage final en propre, l’une à Strasbourg, l’autre à San José, en Californie. Elle revendique aujourd’hui plus de 100 clients, dont Blade, CGC, Free, OVH et SigFox.

Après avoir levé 3,5 millions d’euros en 2017, 2CRSI a franchi une étape décisive en s’introduisant, en juin 2018, en Bourse, sur l’Euronext de Paris. Avec à la clé, la levée de 50,3 millions d’euros. De quoi conforter ses capacités de R&D et accélérer sa croissance, notamment à l’international. Avec l’ambition d’atteindre 200 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2020.

56% du chiffre d'affaires à l'international

Les résultats 2018 confortent la confiance d’Alain Wilmouth dans son plan de développement. "Le début de l’année 2019 est très dynamique, nous donnant une bonne visibilité sur la croissance à venir et nous permet de confirmer nos objectifs 2020", affirme-t-il. En 2018, la part du chiffre d’affaires à l’international atteint 56%, contre 29% en 2017.

 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle