Le consortium PEFerence reçoit une aide de 25 M€ du BBI

Partager
Le consortium PEFerence reçoit une aide de 25 M€ du BBI

L'European Joint Undertaking on Bio-Based Industries (BBI) accorde 25 millions d'euros de subvention au consortium « PEFerence », dédié à la construction d’une chaine de valeur pour la production polyéthylènefuranoate biosourcé (PEF).

Le consortium compte onze partenaires. Outre Synvina, chef de file du projet, et ses actionnaires BASF et Avantium, il réunit Tereos Participations (France), Alpla Werke Alwin Lehner GmbH & Co Kg (Autriche), OMV Machinery Srl (Italie) et Croda Nederland B.V. (Pays-Bas), Nestec Sa (Suisse) et Lego System As (Danemark), Nova-Institut für politische und ökologische Innovation GmbH (Allemagne) et Spinverse Innovation Management Oy (Finlande).

Cette subvention contribuera à financer la construction d’une unité de production de 50 000 tonnes/an de FDCA (acide 2,4-furanedicarboxylique), matière première du PEF, à partir de matière première renouvelable, à Anvers (Belgique) sur un site de BASF.
Pour justifier ce financement, BBI a estimé que le consortium « PEFerence » se proposait d’amener sur le marché des matériaux et produits finis plus respectueux de l'environnement, apportant des « avantages substantiels » à la société, dont la promesse d’une réduction des émissions de gaz à effet de serre. Le PEF qui est un polyester se destine en particulier au domaine de l’emballage (films et bouteilles) pour remplacer des solutions sur base fossile.

Mettre du PEF sur le marché

« La subvention du BBI est un signal fort pour Synvina et nos partenaires le long de la chaîne de valeur pour continuer nos travaux et rendre le PEF disponible sur le marché », a déclaré Patrick Schiffers, PDG de Synvina, et il a poursuivi : « Ouvrir le marché pour un nouveau plastique à base de matières premières renouvelables est un défi majeur que nous relevons avec les meilleurs partenaires et notre expertise combinée. Nous partageons l'objectif commun de commercialiser le PEF en proposant au marché des matériaux aux propriétés supérieures et en établissant des chaînes de valeur durables sur la base de matière premières bisourcées ».

https://twitter.com/synvina/status/872719741177278464

Tereos partenaire du projet
Alors que les groupes français sont loin d’être majoritaires dans ce programme européen H2020, il faut souligner la présence du groupe agroindustriel Tereos qui participe pour la deuxième fois à un programme de ce type, après Zelcor dans la valorisation de la lignine dans les bioraffineries lignocellulosiques. Concernant le programme PEFerence, Tereos avait annoncé dès 2015 son intérêt pour la technologie catalytique YXY d’Avantium, au coeur du consortium, à travers la signature d’un accord. Il faisait même état d’une possible construction d’unité sur son site de Lillebonne. Depuis le projet n’a jamais été confirmé. Tereos semble désormais se positionner comme fournisseur possible de matière première biosourcée pour la nouvelle usine.

PEFerence s’ajoute ainsi à une liste des 15 projets déjà financés par le BBI et qui accueillent au moins un acteur français : Bioforever (Novasep, Suez), Bioskoh (Lesaffre), Carbosurf (CIMV), Efforte (dont FCBA, Copacel, ONF), Exilva (Ayming), GreenProtein (Inra, Florette), InDirect (Imporve), Newfert (Irstea), Provides (CTP, SCA Tissue), Valchem (Metex), Zelcor (Université Paris Est Créteil Val de Marne, Ineris, Inra, Ynsect, Tereos).

Pour plus d’interviews, d’analyses, d’informations… pensez à vous abonner au magazine Formule Verte

Sujets associés

NEWSLETTER Bioéconomie

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

TOLIER FORMEUR P3 H/F

- 21/09/2022 - CDI - PONTOISE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

27 - MON LOGEMENT 27

Entretien ménager et service d'ordures ménagères

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS