Le conseil de Thyssenkrupp va évaluer le projet de scission

FRANCFORT (Reuters) - Le conseil de surveillance de Thyssenkrupp va évaluer la viabilité du projet du président du directoire Guido Kerkhoff de scinder le conglomérat allemand en deux compte tenu de l'évolution des conditions de marché, a appris Reuters de deux sources au fait du dossier.
Partager
Le conseil de Thyssenkrupp va évaluer le projet de scission
Le conseil de surveillance de Thyssenkrupp va évaluer la viabilité du projet du président du directoire Guido Kerkhoff de scinder le conglomérat allemand en deux compte tenu de l'évolution des conditions de marché. /Photo prise le 21 novembre 2018/REUTERS/Thilo Schmuelgen

Sous la pression d'investisseurs activistes, Guido Kerkhoff avait annoncé en septembre un plan visant à réorganiser Thyssenkrupp en deux entités cotées, l'une concentrée sur les biens d'équipement (ascenseurs, équipements automobiles et l'ingénierie industrielle) et l'autre reprenant le reste des actifs du groupe, dont la construction navale.

Mais les tensions commerciales mondiales et les craintes d'une sortie incontrôlée de la Grande-Bretagne de l'Union européenne ont depuis pesé sur les marchés, rendant difficiles les scissions d'entreprises ou la cotation de leurs filiales les plus importantes.

Volkswagen a ainsi suspendu en mars son projet d'introduction en Bourse de sa filiale de poids lourds Traton.

Bien que le conseil de surveillance de Thyssenkrupp ait soutenu le projet de scission lors de son annonce l'année dernière, il a discrètement commencer à s'interroger sur sa pertinence, ont dit les sources. Le conseil pourrait demander à Guido Kerkhoff de s'expliquer lors d'une réunion en mai, ont-elles ajouté.

Thussenkrupp n'a pas souhaité s'exprimer.

Le conseil de surveillance a également depuis lors nommé de nouveaux membres qui pourraient examiner ces plans de scission avec un oeil neuf.

Martina Merz, qui est devenue présidente du conseil de surveillance en février, a déclaré qu'elle ne soutiendrait pas inconditionnellement les plans de la direction.

(Tom Käckenhoff, Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Véronique Tison)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le modèle coopératif façon Mondragon

Le modèle coopératif façon Mondragon

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage au Pays basque espagnol. Il s'y est rendu pour nous faire découvrir Mondragon, la plus grande...

Écouter cet épisode

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

09 - DEPARTEMENT DE L'ARIEGE

Calibrage de l'accotement végétalisé sur la RD1 A

DATE DE REPONSE 18/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS