Le conseil de surveillance PSA avalise l'accord avec DongFeng

Le conseil de surveillance du groupe automobile PSA Peugeot Citroën a approuvé le 18 février le protocole d'accord avec son partenaire DongFeng. Le groupe chinois et l'Etat français deviendront actionnaires dans le cadre d'une augmentation de capital.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Le conseil de surveillance PSA avalise l'accord avec DongFeng

C'est fait. DongFeng et l'Etat français sont entrés au capital de PSA Peugeot Citroën. "Le conseil (de surveillance, ndlr) est terminé, toutes les opérations ont été actées", a déclaré une source proche du dossier à Reuters le 18 février au soir.

Un Memorandum of Understanding (mémorandum d'entente) non contraignant a été signé avec DongFeng. L'augmentation de capital et le projet d'alliance entre la filiale bancaire de PSA et la banque espagnole Santander ont également été actés.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

L'augmentation de capital détaillée ce 19 février lors de la publication des résultats annuels du groupe se monte comme prévu à 3 milliards d'euros. L'Etat français et Dongfeng vont investir chacun 800 millions d'euros dans cette opération en plusieurs étapes, à l'issue de laquelle ils détiendront une part respective de 14% du capital, au même niveau que la famille Peugeot, actionnaire historique du groupe.

PSA a annoncé le 19 février que le nouveau président du directoire du groupe, Carlos Tavares, succèdera à Philippe Varin le 31 mars prochain.

(avec Reuters)

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS