Le conseil d'Alitalia veut éviter l'arrêt de l'activité

par Valentina Consiglio et Agnieszka Flak

Partager
Le conseil d'Alitalia veut éviter l'arrêt de l'activité

MILAN (Reuters) - Le conseil d'administration d'Alitalia se réunissait vendredi pour examiner le projet de plan de sauvetage échafaudé dans l'urgence par Rome, alors que la compagnie aérienne doit augmenter son capital de 300 millions d'euros sous peine de voir ses appareils cloués au sol.

Alitalia, déficitaire depuis 2002, a besoin de 500 millions d'euros de financements au total pour éviter une cessation de paiement et la compagnie pétrolière Eni a menacé d'arrêter de l'approvisionner en kérosène dès ce week-end en l'absence d'un plan de sauvetage assurant son existence au moins "pour les six mois à venir".

Dans le même temps, Air France, premier actionnaire d'Alitalia avec 25% du capital, s'est pour l'instant abstenu d'évoquer une participation au plan et a réitéré sa volonté de mettre des conditions "très strictes" en cas d'implication.

Vendredi, à la mi-journée, Maurizio Lupi, ministre italien des Transports, a confirmé que la Poste était en mesure de contribuer à hauteur de 75 millions d'euros à l'augmentation de capital, et des sources proches de l'accord ont ajouté qu'un consortium de banques s'étaient engagées à verser 150 millions supplémentaires, en complément de 200 millions de lignes de crédit.

Une source a ensuite rapporté que les banques d'Alitalia était prêtes à avancer immédiatement 100 millions d'euros, sans attendre que l'augmentation de capital soit bouclée.

"L'Etat est en train de renationaliser sa compagnie phare avec de l'argent public", souligne Andrea Giuricin, spécialiste des transports à l'université de Milan. "Sur les 500 millions d'euros qui vont être injectés, 300 millions constituent une dette supplémentaire. Cette solution ne permettra que la survie d'Alitalia, certainement pas son développement."

ISSUE DE SECOURS

La Confindustria, principale fédération patronale italienne, a elle aussi reproché au plan de sauvetage de Rome de ne pas s'appuyer sur une stratégie qui permettrait à long terme le redressement d'Alitalia.

"Si l'on veut jouer l'armée du salut pour arrêter d'urgence l'hémorragie, allons-y", a déclaré Giorgio Squinzi, à la tête de Confindustria. "Mais nous allons devoir penser sérieusement à un plan à moyen et long terme, une bonne fois pour toutes."

Le plan de sauvetage n'est considéré par la plupart des observateurs que comme une solution de secours, en attendant qu'Air France-KLM trouve un accord avec les autres actionnaires pour doubler sa participation et prendre le contrôle.

Si Alexandre de Juniac, le PDG d'Air France-KLM, semble enclin à agir ainsi pour accroître la présence du groupe sur le marché italien, le quatrième d'Europe, il est loin d'être assuré du soutien de son conseil d'administration, où siègent l'Etat français et des représentants de KLM sans doute encore sceptiques.

"La solution logique pour sauver Alitalia, c'est qu'Air France prenne le contrôle du noyau des opérations et l'intègre à son propre système, mais cela signifie la fin de toute la structure de 'back-office' d'Alitalia et je ne sais pas si les Italiens y sont prêts", estime le dirigeant d'une compagnie européenne sous couvert d'anonymat.

Avec Paola Arosio à Milan; Julien Dury pour le service français

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le modèle coopératif façon Mondragon

Le modèle coopératif façon Mondragon

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage au Pays basque espagnol. Il s'y est rendu pour nous faire découvrir Mondragon, la plus grande...

Écouter cet épisode

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS