Le congrès de la CFDT, les satellites de Google, le Facebook de la NSA… la revue de presse de l’industrie

Publié le

Alors que le congrès de la CFDT s'ouvre cette semaine, son secrétaire général, Laurent Berger, met la pression sur le Medef. D'après le Wall Street Journal, Google envisagerait d'acquérir une flotte de satellites destinés à étendre l'accès à internet à des zones reculées de la planète. Retour sur les dernières révélations sur la NSA, qui aurait collecté un grand nombre de photos de visages pour les utiliser dans son programme de reconnaissance faciale. Enfin, EDF arrive en effet en tête des entreprises les plus attractive pour les cadres selon le dernier Baro-éco Viavoice pour HEC, Le Figaro et France Inter.

Congrès CFDT : Laurent Berger durcit sa position

Le 48e congrès de la CFDT s'ouvre ce lundi 2 juin à Marseille. Dans un contexte de chômage élevé, le secrétaire général de l'organisation syndicale, Laurent Berger, a tapé du poing sur la table dans une interview accordé au JDD. Le syndicaliste indique en particulier qu'il demanderait au gouvernement de suspendre les baisses d'impôts accordées aux entreprises dans le cadre du pacte de responsabilité, si les négociations de contrepartie avec le Medef échouent.

"Le Président de la République et le gouvernement ont leur part de responsabilité. Les politiques qu'ils mènent ne sont à l'évidence pas suffisante", estime le syndicaliste. "Si nous n'avions pas avancé sur le chômage partiel et préservé des emplois dans la négociation de plans sociaux, ce serait pire", dénonce Laurent Berger. Il accuse le Medef de "faire diversion" actuellement pour ne pas avoir à assumer sa part de responsabilité dans les négociations, une attitude qui pourrait, selon lui conduire à l'échec de la prochaine conférence sociale de juillet.

Pour Le Figaro, ce durcissement de la ligne de la CFDT est avant tout préventif et vise à regagner de la crédibilité en prenant ses distances avec le gouvernement Valls. "Le suivisme se paye deux ou trois ans après", indique un observateur du monde social. En 2003 et "après avoir soutenu la réforme Fillon des retraites, la CFDT a perdu 10 % à 20 % de ses adhérents. Elle ne les a pas tout à fait retrouvés aujourd'hui", rappelle de son côté Bernard Vivier, le directeur de l'Institut supérieur du travail et ancien vice-président de la CFTC.

Google, la tête dans les étoiles

Le groupe américain Google prévoit de dépenser plus d'un milliard de dollars dans une flotte de satellites destinés à étendre l'accès à internet à des zones reculées de la planète, affirme le Wall Street Journal. Le projet, dont les détails restent à fixer, démarrerait avec 180 petits satellites en orbite à des altitudes plus basses que les satellites ordinaires, et pourrait ensuite s'étendre, ont indiqué des sources proches du dossier au quotidien économique.

Google a déjà effectué des tests dans le passé pour  un projet baptisé "Loon", où des montgolfières servent de relais pour apporter internet dans des régions en étant dépourvues. Le géant internet américain avait également annoncé mi-avril l'achat, pour un montant non divulgué, du fabricant de drones Titan Aerospace. Ce dernier a conçu des prototypes qui fonctionnent à l'énergie solaire et sont capables de se maintenir pendant cinq ans à une vingtaine de kilomètres d'altitude.

Le "Facebook" de la NSA

D'après les dernières révélations du New York Times, la NSA, l'agence de renseignement américaine, recueille d'énormes quantités de photos de personnes sur la toile. L'objectif ? Constituer une base de données pour son logiciel de reconnaissance faciale. Une démarche qui rappelle la démarche de Facebook, qui a dévoilé récemment les contours de DeepFace, un algorithme de reconnaissance faciale dont l'efficacité est proche de celle de l'œil humain.

EDF, entreprise préférée des cadres

Les groupes publics sont jugés les plus attractifs par les cadres, selon le Baro-éco de Viavoice pour HEC, Le Figaro et France Inter. EDF arrive en effet en tête des entreprises les plus attractives. 16 % des cadres déclarent spontanément vouloir y travailler dans les années qui viennent. Le groupe public est suivi par la SNCF qui séduit 10 % des personnes interrogées.

Julien Bonnet
 

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

02/06/2014 - 16h12 -

Une ligne plus dure pour la Cfdt ? Il était temps ! Par ex. arrêter de faire semblant de rechercher les causes (depuis longtemps connues) de non-qualité de vie au travail ... et exiger du Medef qu'il passe aux remèdes
Répondre au commentaire

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte