Le conditionnement à façon pharmaceutique se concentre

Selon une récente étude réalisée par le cabinet d'études Xerfi, les restructurations en cours dans le secteur pharmaceutique devraient profiter à la croissance du marché du façonnage français tant d'un point de vue quantitatif que qualitatif.
Partager

En France, le marché du conditionnement à façon pharmaceutique qui regroupe seulement une soixantaine de sociétés, contre près d'une centaine en Allemagne, a vu sa taille multipliée par trois en l'espace de cinq ans. C'est l'une des principales conclusions de la dernière enquête du cabinet d'études Xerfi sur le marché français du conditionnement à façon pharmaceutique. Publiée en décembre dernier, l'étude fait le point sur l'état actuel du marché tout en dressant les perspectives d'avenir d'un secteur en plein développement. Les façonniers sont, en effet, les premiers bénéficiaires de la stratégie d'externalisation des laboratoires et du développement du marché des génériques. Résultat : selon l'étude Xerfi, le chiffre d'affaires du secteur s'élève à 844,1 millions d'euros en 2002, en croissance de 12 % par rapport à l'année précédente. A titre de comparaison, le chiffre d'affaires de l'industrie pharmaceutique dans son ensemble affiche une hausse moindre de 9 %, à 34,4 milliards d'euros, sur la même période. Et l'avenir donne l'avantage aux façonniers. « La croissance de l'activité des façonniers pharmaceutiques sera près de deux fois supérieure à celle de l'industrie pharmaceutique dans son ensemble sur la période 2003-2004 », prédit Emmanuel Stève, qui a réalisé l'étude.

Historiquement, le secteur du façonnage pharmaceutique en France s'est structuré autour de petites et moyennes entreprises (PME) qui dépassent rarement le cap des 200 salariés. Autre particularité française : les façonniers sont souvent à la base des laboratoires réalisant moins de 30 millions de chiffre d'affaires qui ont décidé de se tourner vers la fabrication pour le compte de tiers. De fait, l'entreprise « type » de l'échantillon Xerfi regroupe 56 employés et réalise un chiffre d'affaires de 15,1 millions d'euros avec 104 salariés.

Opérateurs étrangers

Par ailleurs, l'étude indique que, si la taille des entreprises demeure relativement faible, elle est aussi en progression constante. En effet, la reprise de sites pharmaceutiques et la pénétration croissante d'opérateurs étrangers, tels que le grec Famar ou le canadien Pathéon, contribuent à l'accroissement de la taille des acteurs et au degré de concentration du secteur. Preuve en est, le rachat du site de Pharmacia d'Evreux (Eure) par Delpharm (Activa Capital) et celui de Sanofi-Synthelabo à Coutances (Manche) par Unither.

Sur le plan qualitatif, l'étude procède à une véritable caractérisation des rapports entre les donneurs d'ordre et leurs sous-traitants. Les génériques et les produits d'automédication constituent les deux premiers créneaux investis par les façonniers. D'un côté, les génériqueurs sont en manque d'outil productif, de l'autre, l'automédication est jugée non stratégique et trop aléatoire par les laboratoires. Autre enseignement de l'étude : les formes galéniques les plus répandues sont les formes sèches et liquides. Le confort d'utilisation (gélules) et la facilité de transport (unidoses) que confèrent les conditionnements sous forme sèche expliquent que la demande en faveur de cette forme galénique n'est pas prête de s'arrêter. Enfin, le taux de présence des opérateurs de l'échantillon est supérieur à 60 % sur chacune des classes de médicaments : princeps, automédication, génériques, médicaments hospitaliers. Et près des deux tiers des intervenants ont misé sur une activité de niches comme l'encapsulation, les produits hormonaux, les dispositifs médicaux ou les sprays. A l'évidence les façonniers s'adaptent à la demande d'externalisation des laboratoires. Et la relation entre le donneur d'ordre et son client semble évoluer vers plus de stabilité. Autre tendance : l'offre des façonniers se cantonne surtout aux frontières françaises du fait des réglementations nationales en vigueur. Un sursis avant de faire face aux turbulences du marché international.

Sujets associés

NEWSLETTER Santé

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

33 - Ste Hélène

Travaux de restructuration de la Mairie

DATE DE REPONSE 18/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS