Le concepteur de figurines Pixi en redressement judiciaire

Le groupe Jemini prépare un plan de continuation pour sa filiale de 31 salariés située à Sainte-Marguerite-d'Elle (Calvados).

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Le concepteur de figurines Pixi en redressement judiciaire

Le concepteur de figurines sous licence Pixi, situé à Sainte-Marguerite-d'Elle (Calvados), a été placé sous la protection du tribunal de commerce de Caen dans le cadre d'une procédure de redressement judiciaire, a annoncé sa maison-mère, le groupe Jemini, dans un communiqué vendredi 5 avril. La période d'observation a été fixée pour une durée initiale de six mois.

En cessation de paiement, la société de 31 salariés souffre d'un manque de commandes lié à la chute du marché des figurines, qui a dégringolé de 37 % entre 2011 et 2012. Elle a réalisé un chiffre d'affaires de 4,4 millions d'euros en 2012, contre 7,1 millions l'année précédente.

Jemini, qui a acquis Pixi en Juillet 2011, veut mettre à profit cette période pour préparer un plan de continuation pour sa filiale normande. "Nous allons tout mettre en œuvre pour relancer ses gammes et redévelopper son atelier de prototypage en France afin de limiter les conséquences sur l'emploi dans un contexte de recherche de synergies et de réduction des coûts" a indiqué Jean-Christophe Bonifacj, président du conseil d’administration de Pixi et du directoire de Groupe Jemini.

Le groupe basé à Ecommoy (Sarthe), qui fabrique des peluches, des figurines en métal, plastique et résine de Lucky-Luke, Tintin et Astérix notamment, est également dans la tourmente. Créé en 1986, il a engagé fin 2012 un processus de restructuration opérationnelle et financière afin d'être placé en redressement judiciaire et d'éviter la cessation de paiement.

Timothée L'Angevin

0 Commentaire

Le concepteur de figurines Pixi en redressement judiciaire

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié
0 Commentaire

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS