Le Commissariat général à l’investissement sort 400 millions d’euros pour les start-up en croissance

Pour ne plus voir les pépites françaises aller lever des fonds à l’étranger, le Commissariat général à l’investissement lance un fonds dédié aux phases de croissance des start-up. Doté de 400 millions d’euros, il permettra de relancer le marché du capital-risque sur les gros tickets d’investissement.

Partager
Le Commissariat général à l’investissement sort 400 millions d’euros pour les start-up en croissance

C’est un nouveau trou dans la chaîne de financement que le gouvernement veut combler. D’après une information de Capital Finance, le Commissariat général à l’investissement (CGI) va dédier une nouvelle enveloppe, tirée de la phase deux du Programme des investissements d’avenir, pour intervenir dans le capital des sociétés de technologie à forte croissance.

Le CGI va lancer un fonds de 400 millions d’euros, géré par Bpifrance et dédié aux entreprises technologiques ayant réussi leur phase d’amorçage et de capital-risque, mais nécessitant d’importants financements pour assurer leur croissance. "Ce fonds de fonds couvrira le capital-risque 'late stage' et la phase juste après, le capital développement technologique, explique Pascal Werner, le directeur de programme financements, investissements et amorçage au CGI. Il s’agit d’un segment d’investissement aujourd’hui mal couvert en France, parce que les fonds privés sont de taille insuffisante."

Un nouveau prêt "robotique" pour moderniser les usines

La phase deux du Programme des investissements d’avenir va également permettre de lancer un prêt pour les entreprises souhaitant renouveler leur parc de machine. Ce "prêt robotique", annoncé le 8 avril 2014 par Nicolas Dufourcq, le directeur général de Bpifrance, servira à financer de nouveaux robots pour les usines mais aussi des imprimantes 3D. "La robotique et l’impression 3D changent toute l’industrie, quel que soit le secteur, estime Nicolas Dufourcq. Notre rôle, c’est de financer cela." Ce nouvel outil s’insère dans la famille des prêts participatifs de Bpifrance, des crédits sans garanties sur sept ans, avec une possibilité de deux ans de différé pour le remboursement. Du fait de son abondement par le Programme des investissements d’avenir, il bénéficiera par ailleurs d’un taux bonifié.

 

Les start-up en forte croissance ont du mal à lever des fonds dépassant la dizaine de millions d’euros, lorsqu’elles commencent à vouloir commercialiser leur technologie. Cette phase critique du développement des entreprises les pousse souvent à aller chercher des capitaux à l’étranger...

Financer une dizaine de fonds privés

Ce nouveau véhicule financier n’investira pas directement dans le capital des entreprises, mais souscrira aux levées de fonds des sociétés de capital investissement privées. Cette intervention publique devrait assurer un effet de levier suffisant pour leur permettre de lever des véhicules de l’ordre de 200 à 300 millions d’euros. Selon le CGI, une dizaine de fonds privés pourraient ainsi être financés par ce fonds de fonds, dans une période d’environ quatre ans. "Ce fonds de fonds investira toujours en minoritaire, souligne Pascal Werner. Les sociétés de gestion devront lever majoritairement des fonds auprès d’investisseurs privés."

Le CGI évoque par ailleurs quelques thématiques d’investissement que pourront suivre ces fonds privés, telles que les objets connectés, le cloud computing, le big data, la santé biotech. "Mais elles ne sont pas exclusives", prévient Pascal Werner.

La démarche du fonds de fonds a déjà été testée avec succès par le Commissariat pour les phases d’amorçage des start-up. Le lancement du Fonds national d’amorçage en 2011, un fonds de fonds de 600 millions d’euros, a permis de relancer ce segment de marché. Les investissements en capital innovation ont ainsi atteint 642 millions d’euros en 2013, en augmentation de 45 % par rapport à 2012, selon les chiffres de l’Association françaises des investisseurs pour la croissance (Afic).

Enfin, ce fonds de fonds créé par le CGI devrait venir renforcer une autre initiative récente de Bpifrance allant dans le même sens. La banque publique a annoncé en novembre dernier le lancement d’un fonds similaire, mais intervenant en direct dans le capital des entreprises. Doté de 500 millions d’euros tirés également du Programme des investissements d’avenir, le fonds Large Venture a pour mission d’investir dans des entreprises technologiques, encore en phase de capital-risque, pour des montants supérieurs à 10 millions d’euros. La société Withings, spécialisée dans les objets connectés, était parmi les premières à en bénéficier, lors de sa levée de fonds de 21 millions d’euros à laquelle le fonds Large Venture a participé.

Arnaud Dumas

PARCOURIR LE DOSSIER

Tout le dossier

Sujets associés

NEWSLETTER Economie Social et management

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

Safran

Architecte produits & systèmes / orienté Cyber-sécurité F/H

Safran - 13/11/2022 - CDI - Les Ulis

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

34 - La Grande-Motte

Fourniture de matériels de balisage en mer

DATE DE REPONSE 10/01/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS