Le commerce sino-nord-coréen en hausse au premier semestre

PEKIN (Reuters) - Le commerce entre la Chine et la Corée du Nord a augmenté de plus de 10% de janvier à juin, par rapport à la même période de l'an dernier, a déclaré jeudi un responsable chinois, alors même que Washington presse Pékin de contenir son turbulent allié.
Partager
Le commerce sino-nord-coréen en hausse au premier semestre
Le commerce entre la Chine et la Corée du Nord a augmenté de plus de 10% de janvier à juin, par rapport à la même période de l'an dernier, a déclaré jeudi un responsable chinois, alors même que Washington presse Pékin de contenir son turbulent allié. /Photo d'archives/REUTERS/Damir Sagolj

La semaine dernière, le président américain Donald Trump s'en est pris au commerce entre la Chine et son allié, évaluant sa hausse à près de 40% au premier trimestre, et il a mis en doute l'idée que Pékin aidait la communauté internationale à contrer la menace nucléaire et balistique nord-coréenne.

La Chine assure qu'elle applique les sanctions des Nations unies contre Pyongyang et qu'il n'y a rien de mal dans ce qu'elle décrit comme un commerce "normal" avec Pyongyang, allusion aux secteurs non visés par des sanctions.

Le porte-parole des douanes chinoises, Huang Songping, a déclaré jeudi lors d'un point de presse que le montant global du commerce avec la Corée du Nord avait augmenté de 10,5% au cours du premier semestre 2017, s'élevant à 2,55 milliards de dollars (2,23 milliards d'euros).

Dans le détail, les importations chinoises en provenance de Corée du Nord ont reculé de 13,2% durant cette période, à 880 millions de dollars (770 millions d'euros), mais les exportations chinoises vers la Corée du Nord, elles, ont augmenté de 29,1%, à 1,67 milliard de dollars (1,46 milliard d'euros), a-t-il précisé.

Les exportations sont dominées par des produits textiles et autres marchandises non concernées par la liste des Nations unies des biens sous embargo, a précisé le porte-parole.

DES CRITIQUES "INJUSTIFIÉES"

"En tant que voisins, la Chine et la Corée du Nord poursuivent des affaires et des échanges normaux", a-t-il dit, en rappelant que les produits destinés à la population et ceux qui répondent à des raisons humanitaires ne sont pas visés par les sanctions de l'Onu.

Les chiffres traduisant une hausse du volume des échanges ne prouvent pas du tout que la Chine n'applique pas les résolutions de l'Onu, étant donné que les importations en provenance de Corée du Nord reculent à chaque mois depuis mars, a-t-il souligné. La Chine a suspendu par exemple ses importations de charbon nord-coréen en février.

"Les douanes chinoises ont constamment respecté pleinement, exactement, consciencieusement et strictement les résolutions du Conseil de sécurité à cet égard", a assuré Huang Songping.

Même si Donald Trump a adopté un ton plus conciliant sur la question de la Corée du Nord et du rôle de Pékin dans ce dossier, lors de sa rencontre samedi au G20 avec le président chinois Xi Jinping, Pékin suit depuis quelques jours une ligne rhétorique plus dure envers Washington.

Cette semaine, le ministère chinois des Affaires étrangères a appelé à ce que cesse la "théorie de la responsabilité de la Chine", en tant que pays allié à la Corée du Nord.

Le commerce sino-nord-coréen a reculé en 2015 ainsi qu'en 2016, a déclaré un chercheur chinois, dans une tribune publiée mercredi en première page de l'édition internationale du Quotidien du Peuple, l'organe central du PC chinois.

"Certains pays n'ont pas à se livrer à des critiques injustifiées contre la Chine", écrit Su Xiaohui, d'un think tank du ministère des Affaires étrangères, l'Institut chinois des études internationales.

La hausse "inattendue" du commerce sino-nord-coréen au premier trimestre 2017 masque une tendance à la baisse, écrivait la semaine dernière le journal chinois Global Times.

(Fang Cheng et Ben Blanchard; Eric Faye pour le service français)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le modèle coopératif façon Mondragon

Le modèle coopératif façon Mondragon

Nouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage au Pays basque espagnol. Il s'y est rendu pour nous faire découvrir Mondragon, la plus grande...

Écouter cet épisode

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS