Le commerce mondial en recul au premier semestre

Les échanges mondiaux ont ralenti sur les six derniers mois. C’est ce que croît savoir le cabinet Capgemini Consulting dans son bilan trimestriel repris par le Figaro le 25 août.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Le commerce mondial en recul au premier semestre

Dans le détail, les échanges auraient baissé de 8% au premier semestre. Une conséquence à la fois des retombées du tsunami japonais du 11 mars et de la crise E.coli qui a frappé l’Europe.

Dans le premier cas, la paralysie de l’économie japonaise a entraîné une baisse de la production industrielle de 6% et des échanges mondiaux du Japon de 2% au deuxième trimestre. Les Etats-Unis, la France et l’Australie ont été impactés directement sur leurs importations de voitures notamment.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Quant à la crise agricole consécutive à la bactérie E.coli, elle a ralenti de 4% les échanges européens au deuxième trimestre. En effet, la Russie a par exemple mis en place un embargo sur les fruits et les légumes européens pendant un mois, avec des pertes importantes pour l’Espagne entre autres.

Malgré tout, l’étude se veut optimiste pour les prochains mois. Elle table sur une tendance à la hausse sur les trois prochains mois. L’institut s’appuie sur des prévisions consolidées par la remontée de 4,81% de l’indice basé sur le volume d’envois des conteneurs au deuxième trimestre.

Mais le cabinet reste prudent notamment du fait de la crise financière actuelle.

Partager

NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS