Le commerce équitable dépasse le milliard d’euros de ventes en France

Pour la première année, plus d’un milliard d’euros de produits issus du commerce équitable ont été vendus aux Français, soit une croissance record de + 10% par rapport à 2017. Un sondage mené par Max Havelaar France à l'occasion de la 18e quinzaine du commerce équitable, qui commence le 12 mai prochain, revient sur les raisons de ce succès.

Partager
Le commerce équitable dépasse le milliard d’euros de ventes en France
Le marque "C'est qui le patron" tire le secteur de l'équitable vers le haut en France.

C’est qui le patron, SoBio, Max Havelaar… en quelques années, les marques équitables ont envahi le quotidien des consommateurs français. Résultat : pour la première année, en 2017, le commerce équitable a dépassé la barre symbolique du milliard d’euros de ventes, soit une croissance de 10% par rapport à l’année précédente.

Ces bons résultats concernent aussi bien les filières internationales, qui ont progressé de 7% et que celles, plus récentes "made in France" dont la croissance atteint 17% au cours des 12 derniers mois. Selon un sondage réalisé par Opinion Ways pour le label Max Havelaar, ce boom du commerce équitable traduit une revalorisation du rôle des producteurs aux yeux des consommateurs.

Le producteur, au cœur des préoccupations des consommateurs

Si le prix reste, pour 88% des français, le principal critère d’achat, les consommateurs français sont de plus en plus nombreux à prendre également en compte le lieu de fabrication du produit ainsi que les conditions de production. Ils sont aujourd'hui 62% à déclarer prêter attention aux conditions dans lesquelles ils ont été produits et le respect de L'environnement au cours de leur production (contre 43% en 2017).

79% des répondants demandent également à disposer d'une plus grande offre de produits équitables. "Cela signifie que les messages que nous essayons de faire passer depuis 30 ans qui consistent à remettre le producteur au cœur de la construction des prix commence à passer", se félicite Blaise Débordes, directeur général de Max Havelaar.

Les EGA, le déclic pour les consommateurs

Une prise de conscience que le label attribue en partie aux débats sur les Etats généraux de l’alimentation qui se sont tenus au cours de l’année 2017. "Les EGA ont porté sur la place publique la situation des producteurs de manière générale et des agriculteurs français en particulier " analyse Blaise Débordes.

Loin d'être éphèmére, le dirigeant voit dans ce changement, une véritable évolution des demandes des consommateurs auxquelles les industriels vont devoir s'adapter. "Historiquement, nous travaillons avec des PME comme Malongo ou Lobodis pour le café. Mais nous appelons de nos voeux des partenariats avec les grands groupes", précise le dirigeant.

Pour répondre à cette demande, Blaise Débordes compte également sur le soutien des pouvoirs publics. "Nous demandons à ce que l'article 11, qui promeut une alimentation durable, inclut également une dimension équitable" conclut le responsable.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER Agroalimentaire

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Ingénieur Sûreté de Fonctionnement - Assurance qualité Logiciel (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 26/07/2022 - CDI - La Défense

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

92 - ONERA

Etudes, fabrication et installation d'une centrale d'air sur le site du Fauga-Mauzac (31)

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS