Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Le cloud public, un marché mondial de 278 milliards de dollars en 2021

Ridha Loukil , , , ,

Publié le

La data Selon le cabinet Gartner, le marché mondial du cloud public devrait grimper de 145,3 milliards de dollars en 2017, à 175,8 milliards de dollars en 2018 et à 278,3 milliards de dollars en 2021. Si le logiciel d’application à la demande en constitue le segment le plus important, c’est le segment d’infrastructure à la demande qui promet la plus forte croissance.

Le cloud public, un marché mondial de 278 milliards de dollars en 2021
L'un des datacenters de Microsoft soutenant ses services de cloud computing
© Microsoft

L’avenir du cloud public s’annonce radieux. Selon le cabinet Gartner, le marché mondial devrait bondir de 21%, passant de 145,3 milliards de dollars en 2017 à 175,8 milliards de dollars en 2018. Et cette croissance à deux chiffres devrait se poursuivre, portant le marché à 278,3 milliards de dollars en 2021.

Mutualisation des ressources

Alors que le cloud privé est dédié à une entreprise, le cloud public réside dans la mutualisation des ressources informatiques entre les clients. Ses meilleurs représentants sont Amazon Web Services dans le domaine de l’infrastructure et Salesforce dans le domaine du logiciel.

Gartner le décompose en quatre segments : celui des logiciels de gestion de processus à la demande (BPaaS pour Business process as a service), celui des logiciels applicatifs à la demande (SaaS pour software as a service), celui des plateformes de développement et d’exécution d’applications (PaaS pour Platform as a service) et celui de l’infrastructure à la demande (IaaS pour Infrastructure as a service).

Le segment du logiciel applicatif à la demande reste le plus important avec plus de 40% du marché total. Deux éditeurs le dominent largement selon le cabinet Synergy Research : Microsoft avec son service Office 365 de communication et collaboration, et Salesforce avec ses services de gestion de la relation client. Ils sont suivis par Adobe Systems, Oracle, SAP et Automatic Data Processing.

Tendance à l'intégration des segments IaaS et PaaS

C’est le segment de l’infrastructure à la demande qui offre le plus grand potentiel de croissance. Selon Gartner, Amazon Web Services le domine à près de 52% en 2017, loin devant Microsoft (13,3%), Alibaba (4,6%), Google (3,3%) et IBM (1,9%).

Le marché privilégie une intégration croissante entre les segments de l’infrastructure à la demande et des plateformes de développement et d’exécution. Les fournisseurs offrant les deux segments, comme Amazon Web Services, Microsoft ou Google, bénéficient des faveurs des entreprises dans leur migration vers le cloud public.

 

 

 

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle