Electronique

Le cloud force IBM France à licencier

, , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Encore un plan social chez IBM France, le quatrième depuis 2013. Il vise la suppres­sion de 360 postes dans son activité de services qui emploie 1 700 personnes. La direction le justifie par l’accélération de la migration vers le cloud computing, qui réduit le recours aux services autour des machines et logiciels, et par la montée de la concurrence des services off­shore basés en Inde, en Europe de l’Est et au Maghreb. IBM France, qui compte 8 000 salariés, n’aura pas fini de compresser ses effectifs. Selon l’accord triennal Gpec conclu entre la direction et les syndicats, il y aurait au total près de 1 000 postes à supprimer entre 2015 et 2017.
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte