Le climat des affaires remonte dans l'industrie

PARIS (Reuters) - Le climat des affaires dans l'industrie manufacturière française a légèrement progressé en juillet, selon l'enquête de conjoncture publiée jeudi par l'Insee.

Partager

L'indicateur synthétique du climat des affaires a gagné deux points à 98 et celui du mois de juin a été révisé en hausse d'un point. Vingt-quatre économistes interrogés par Reuters attendaient en moyenne un indice à 94 en juillet.

L'indicateur du climat des affaires dans son ensemble, en ajoutant les services, le bâtiment, le commerce de gros et le commerce de détail, a progressé d'un point à 98, celui de juin ayant été révisé en hausse de deux points.

"Les entrepreneurs de l'industrie manufacturière estiment que leur activité passée a progressé, à un niveau supérieur à sa moyenne de longue période", indique l'Insee dans son communiqué.

Les stocks de produits finis s'allègent et sont désormais jugés légers. Les carnets de commandes, globaux comme étrangers, se regarnissent en juillet, mais sont toujours considérés comme peu fournis, ajoute-t-il.

"Les perspectives personnelles de production pour les prochains mois se détériorent à nouveau et sont jugées basses. À l'inverse, les perspectives générales, qui représentent l'opinion des industriels sur l'activité de l'industrie dans son ensemble, progressent légèrement et restent ainsi meilleures qu'en moyenne sur longue période", souligne l'institut.

Véronique Tison et Laure Bretton

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS