Le climat des affaires au plus haut depuis mai 2007 en Allemagne

par Annika Breidthardt

Partager

BERLIN (Reuters) - Le climat des affaires en Allemagne a atteint son plus haut niveau depuis trois ans et demi en octobre et les anticipations des entreprises se sont également améliorées, selon les chiffres publiés vendredi par l'institut Ifo, qui suggèrent que la reprise économique pourrait rester meilleure que prévu outre-Rhin.

Selon les résultats de l'enquête mensuelle de l'institut munichois, l'indice du climat des affaires a atteint 107,6 en octobre, son plus haut niveau depuis mai 2007, contre 106,8 en septembre (chiffre confirmé).

Les économistes et analystes interrogés par Reuters l'anticipaient en très léger repli à 106,5, avec des estimations s'échelonnant de 105,0 à 107,1.

"Les entreprises ont une nouvelle fois une meilleure impression de la situation actuelle de leur activité et leurs perspectives se sont améliorées", note l'institut dans un communiqué. "Le moteur de l'activité économique fonctionne bien."

La composante de la situation actuelle a augmenté à 110,2 contre 109,8 (révisé de 109,7 en précédente estimation) le mois dernier et 110,0 attendu.

La composante des anticipations est ressortie à 105,1 après 103,9 (confirmé) en septembre. Les analystes attendaient une baisse, à 102,8.

"UN SUPER CHIFFRE"

En léger repli face au dollar avant la publication de l'enquête Ifo, l'euro a, dans son sillage, brièvement rebondi contre le billet vert, tandis que les emprunts d'Etat allemands ont alors accentué leur repli.

"C'est un super chiffre. Il montre que l'économie continue de croître fortement. Il n'y a pas que (l'appréciation de) la situation actuelle qui se soit améliorée, celle des anticipations continue également de progresser", souligne Ralph Solveen de Commerzbank.

"Je ne parierai jamais contre l'Ifo. (Il) s'est le plus souvent révélé juste."

Cet indice survient au lendemain de l'embellie meilleure que prévue du secteur privé relevée au mois d'octobre.

En France, l'enquête mensuelle de l'Insee sur la conjoncture dans l'industrie a montré jeudi une amélioration inattendue de la confiance des industriels en octobre.

L'indicateur du climat des affaires a progressé de trois points par rapport à septembre pour remonter à 102, au plus haut depuis juin 2008.

L'indicateur français du climat des affaires dans son ensemble affiche lui aussi une hausse de trois points, à 104.

Plusieurs grands groupes industriels européens ont présenté ces derniers jours des résultats trimestriels supérieurs aux attentes, voire ont relevé leurs prévisions.

Le suédois SKF, numéro un mondial des roulements à billes, et le chimiste allemand BASF ont ainsi revu à la hausse leurs objectifs financiers. .

En France, Saint-Gobain a publié jeudi soir un chiffre d'affaires trimestriel supérieur au consensus en soulignant la vigueur de la demande des pays émergents.

avec Paul Carrel, Stephen Brown, Sarah Marsh, et Erik Kirschbaum à Berlin et Marc Angrand à Paris, Alexandre Boksenbaum-Granier pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS