Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

PME-ETI

Le clermontois CISM verrouille ses vis grâce au flux magnétique

, ,

Publié le

Le clermontois CISM verrouille ses vis grâce au flux magnétique
Doté d’un codage unique, le système est inviolable.

Nom de code : Starbolt. Particularité : inviolable. CISM, une PME clermontoise de 10 salariés (1 million d’euros de chiffre d’affaires en 2016), a mis au point un système de vis à fixation inviolable et incopiable adapté à la protection des installations sensibles. Cette vis et son outil de pose sont dotés d’une technologie développée et brevetée par CISM, le codage par flux magnétique. "Grâce à notre bureau d’études, nous avons d’abord appliqué cette technologie aux serrures, notamment pour sécuriser l’accès aux monnayeurs des appareils de distribution, précise Jean-Noël Arlaud, le directeur général de CISM. La tête de la vis Starbolt et l’outil spécial associé possèdent un codage unique. Leur mise en contact actionne les éléments mobiles internes de la vis pour verrouiller ou déverrouiller la tête." La vis résiste aux environnements difficiles (gel, sable, sel, pollution). Grâce à son code magnétique incopiable, elle empêche les actes de vandalisme.

À l’origine de cette innovation, un partenariat avec la société Valmont Sermeto, leader français de l’éclairage public, implanté dans l’Allier (259 salariés, 47,7 millions de chiffre d’affaires en 2016). Cette entreprise, qui fabrique des mâts d’éclairage ou destinés aux supports de caténaires, est souvent confrontée au vandalisme de ses trappes de visite et au vol de câbles. "Les serrures standardisées de CISM utilisées jusque-là par Valmont n’étaient pas adaptées aux formes coniques des mâts et n’assuraient pas complètement leur fonction de sécurisation. La réflexion a pris deux ans, dont six mois pour réaliser un prototype, déposer le brevet et préparer le lancement sur le marché de la vis Starbolt", explique Jean-Noël Arlaud. Valmont Sermeto prévoit d’installer cette vis en série sur certaines gammes de mâts en fabrication.

Geneviève Colonna d'Istria

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

En savoir plus