Le chômage des cadres a progressé de 2008 à 2010

Selon une étude publiée par l’Insee ce 10 février, le chômage est passé de 7,4% de la population active en 2008 à 9,4% fin 2010.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Le chômage des cadres a progressé de 2008 à 2010

Alors que la crise financière était vive, le chômage des professions les plus qualifiées augmentait. C’est en substance ce qu’indique l’étude de l’Insee intitulée Photographie du marché du travail en 2010. Et les cadres en faisaient partie.

En effet, entre 2008 et 2010, le chômage des cadres a augmenté de 36%. Soit bien plus que chez les ouvriers (+27%) ou les employés (+28%).
Au total, la France a enregistré en moyenne 2,7 millions de chômeurs en 2010 au sens du bureau international du travail. Plus de 850 000 ouvriers étaient alors au chômage, 781 000 employés et plus d’un million de personnes sans diplôme. Le nombre de cadres au chômage était lui de 177 000 personnes.

La progression du chômage a été importante chez les plus de 50 ans et très rapide (+36%). Selon l’Insee, c’est la classe d’âge la plus durement touchée durant ces années. Le chômage de longue durée s’est durci avec un nombre de chômeurs passant de 37% en 2008 à 40% en 2010.

Quant au chômage partiel, sujet d’actualité, il a plus que doublé entre 2008 et 2010 pour toucher 196 000 personnes cette dernière année.

En 2010, il y avait 28,3 millions actifs en France. Près de 90% d'entre eux sont des salariés. Par catégories socioprofessionnelles, on comptait 21% d'ouvriers, 28% d'employés, 23% de professions intermédiaires et 15% de cadres.

Par ailleurs, les situations subies de sous-emploi se sont également banalisées puisque 6% des travailleurs en 2010 auraient souhaité travailler davantage. Ce phénomène a concerné 1,5 million de personnes en 2010, contre 1,2 million en 2008.

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS