Economie

Le chômage dépasse les 10% au 4ème trimestre 2012

Astrid Gouzik ,

Publié le

Le chômage s’est envolé à 10,2% sur les trois derniers mois de l’année 2012, selon les chiffres publiés par l’Insee, ce jeudi 7 mars. Sur un an, il a augmenté de 0,8 point en métropole.

Le chômage dépasse les 10% au 4ème trimestre 2012

Le taux de chômage a franchi la barre des 10% de la population active au 4ème trimestre 2012, selon les chiffres publiés par l'Insee. En hausse de 0,3 point par rapport aux trois mois précédents, il a atteint 10,2% en métropole pour la première fois depuis 1999.

En incluant l’Outre-mer, le chômage grimpe à 10,6%. Ce chiffre est en hausse pour le sixième trimestre consécutif.
L’Insee compte désormais 2,9 millions de personnes sont au chômage en France au sens des normes du Bureau international du travail (BIT).

Sur un an, le chômage a augmenté de 0,8 point en métropole.

Pour les jeunes (15-24 ans), la hausse accuse 3,4 points sur l'année 2012. Le taux de chômage des jeunes marque ainsi un nouveau record à 25,7% des actifs de cette classe d'âge, soit 730 000 personnes.

Astrid Gouzik

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

07/03/2013 - 11h19 -

Et le Chômage va continuer d’augmenter ! D’autres gros sites de production français vont annoncer dans les semaines à venir leur fermeture (notamment dans l’Est de la France !!! ). Et sans parler de tous les sous-traitants qui coulent avec et dont les médias ne parlent jamais ! Si le gouvernement ne s'attaque pas à la concurrence déloyale de la Chine qui nous prend des parts de marchés (dans tous les secteurs) sur notre propre territoire (sans parler de tout le savoir-faire français qui est transmis gratuitement aux chinois !) ! Qui au final nous oblige à fermer nos usines en France et à délocaliser !!! La seule solution pour inverser la tendance est : baissons les charges sur les entreprises (automobile, Sous-traitance, etc.) en concurrence déloyale avec les pays lowcosts ! Compensons la perte de taxes pour l’état en taxant les produits fabriqués par des pays qui ne respectent pas les normes imposées aux entreprises qui produisent en France (respect du code du travail, salaire minimum, environnement, etc.), bref taxons les produits chinois (les USA le font sur les pneumatiques, etc.) ! Oui à l’EUROPE mais La France doit savoir de temps en temps dire merde à Bruxelles lorsque la France est en danger : la France n’a pas attendu le feu vert de l’Europe pour aller au MALI, alors pourquoi elle ne se battrait pas non plus contre la concurrence déloyale : Mr MONTEBOURG courage ! Les entreprises familiales françaises qui font l’effort de produire en France vous soutiendrons !!! C’est la seule issue ! car sinon à ce rythme là il n’y a plus aucune raison de continuer à s’investir, à investir, et à produire en France !
Répondre au commentaire
Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte