Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine de l'Energie

Le chinois Sepco III va construire une centrale thermique à charbon au nord-est du Maroc

, , , ,

Publié le

Première incursion chinoise dans l'énergie au Maroc. L'Office national marocain de l'électricité vient de signer un contrat avec la société chinoise d'équipement énergétique Sepco III pour construire une nouvelle tranche de la centrale thermique à charbon de Jerada, à 60 km au sud d'Oujda. Un projet à 270 millions d'euros

Le chinois Sepco III va construire une centrale thermique à charbon au nord-est du Maroc
Vue de l'actuelle centrale de Jerada
© DR

L'Oriental se développe et cela profite à la Chine. Cette région du nord-est du Maroc va s'équiper d'une nouvelle tranche pour la centrale thermique fonctionnant au charbon dans la ville de Jerada au sud d'Oujda et près de la frontière algériennne.

Le projet a été emporté par la société chinoise Sepco III sélectionnée à l’issue d’un processus d’appel d’offres international ouvert. Sepco III (Shandong Electric Power Construction Corporation) qui vient de gagner un important contrat de centrale à gaz en Bosnie Herzegovine est basé dans la ville côtière de Qingdao, en Chine orientale. Et a connu une croissance soutenue en Chine ces dernières années.

Ce groupe réalise des projets clé en main (design, construction des équipements, installation...) et s'est aussi fortement développé à l'export ces dernières années notamment en Inde. Sur certains projets, elle y a fait appel à des équipements de traitement des fumées du groupe Alstom.

 

Ce contrat dont le montant de l'investissement prévu est de 3 milliards de dirhams (270 millions d'euros) est la première incursion importante d'un groupe chinois au Maroc.

La mise en service de  ce projet est prévue fin 2016. Son financement sera assuré principalement par la banque chinoise du commerce extérieur Eximbank.

Confronté à une forte accroissement de la demande et des prix de marché trop faibles eu égard à ses coûts de revient, l'ONEE détenu par l'Etat connait d'importantes difficultés financières. L'Etat lui a notamment accordé une rallonge budgétaire de 500 millions de dirhams (45 millions d'euros) en mars puis un seconde d'un même montant en juillet pour lui permettre de régler ses fournisseurs dont certains sont payés à 8 mois, mais sa situation reste très tendue avec plus d'un milliard de dirham de déficit.

Le projet de Jerada rentre dans le cadre du renforcement et du développement électrique de cette zone et du Maroc. L'ONEE continue l'extension de son réseau électrique à travers un lourd programme d'investissement alors que la demande électrique au Maroc progresse de 6 à 8% par an.

Il s’agit notamment d'améliorer les performances techniques et économiques du système électrique en combinant différentes sources : énergies renouvelables et thermique et de nouveaux acteurs (Nareva, Taqa, Edf,...)

Le nouveau groupe thermique de Jerada de 318 MW sera alimenté en charbon comme l'ancien depuis le port de Nador et il triplera la capacité actuelle de 165 MW du site.

Ce projet situé dans une ancienne région charbonnière était envisagé depuis plusieurs années.

Selon l'ONEE, "ce programme se poursuit avec d'autres ouvrages stratégiques qui sont en cours de réalisation et dont la mise en service est programmée à court ou moyen terme".

Nasser Djama

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

26/07/2013 - 21h32 -

Les centrales thermiques vont surement alléger la facture énergétique, mais en contre sens, vont probablement allourdir la facture environnementale. La technologie de capture et de stockage de carbone n'est pas économique, mais des progrès nets s'en enregistrent.
Répondre au commentaire

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus