Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Le chinois HNA vend deux terrains à Hong Kong pour 16 milliards de dollars hong-kongais

Publié le

PEKIN (Reuters) - Le conglomérat chinois HNA, confronté à une crise de liquidités, va vendre deux terrains à Hong Kong destinés à des projets résidentiels pour 16 milliards de dollars hong-kongais (1,66 milliard d'euros).

Le chinois HNA vend deux terrains à Hong Kong pour 16 milliards de dollars hong-kongais
Le conglomérat chinois HNA, confronté à une crise de liquidités, va vendre deux terrains à Hong Kong destinés à des projets résidentiels pour 16 milliards de dollars hong-kongais (1,66 milliard d'euros). /Photo prise le 9 février 2018/REUTERS/Jason Lee
© Jason Lee

Cette vente à Henderson Land Development, réalisée par sa filiale Hong Kong International Construction Investment Management Group (HKICIM), devrait être finalisée mercredi, indique la société dans un communiqué publié mardi.

HNA, dont les investissements vont du secteur aérien aux banques en passant par l'immobilier, est confronté à des échéances de remboursement qui alimentent les inquiétudes sur sa situation financière après 50 milliards de dollars (40,57 milliards d'euros) d'acquisitions ces deux dernières années.

Le passif du groupe, en comprenant ses emprunts et obligations, a bondi de plus d'un tiers au cours des 11 premiers mois de l'année dernière à 637,5 milliards de yuans (81,55 milliards d'euros), selon un document financier. Les actifs ont eux atteint 1.200 milliards de yuans à la fin du mois de juin, selon un autre avis.

Le mois dernier, une source a indiqué que le conglomérat chinois avait informé des créanciers qu'il pourrait faire face à un déficit de liquidités d'au moins 15 milliards de yuans au premier trimestre.

Sollicité, HNA n'a pas souhaité s'exprimer sur ce déficit de liquidités ni sur la vente de ces terrains à Hong Kong, où les prix de l'immobilier sont parmi les plus élevés au monde.

HNA avait remporté l'appel d'offres pour ces terrains à Kai Tak, près de l'ancien aéroport de Hong Kong, pour environ 14,2 milliards de dollars hong-kongais fin 2016, en proposant un prix supérieur à celui du marché.

"HNA revendique un gain de 13% en un peu plus d'un an sur cet achat outrageusement élevé, et bien que ce soit indéniablement une bonne nouvelle pour l'entreprise, cette vente ne permettra pas de résoudre la crise de liquidités de HNA", commente Brock Silvers, de Kaiyuan Capital, une société de conseil multi-actifs basée à Shanghai.

Lundi soir, Hainan Airlines a annoncé que la zone franche de Tianjin, financée par des fonds publics, avait accepté d'injecter 400 millions de yuans dans Tianjin Airlines, filiale de Hainan Airlines.

La cotation de près de la moitié des filiales de HNA basées à Hainan, dont Hainan Airlines, est suspendue depuis novembre dans l'attente d'annonces majeures.

(Donny Kwok et Anne Marie Roantree; avec Matt Miller à Pékin et Sumeet Chatterjee à Hong Kong; Claude Chendjou pour le service français, édité par Bertrand Boucey)

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

En savoir plus