L'Usine Auto

Le chinois Geely serait intéressé par Saab

, ,

Publié le

STOCKHOLM (Reuters) - Le propriétaire des automobiles Volvo, le chinois Geely, est intéressé par le constructeur suédois Saab, rapporte le quotidien Dagens Nyheter de jeudi.

"Geely est intéressé par le tout, en terme de production et de développement", a-t-on déclaré au quotidien.

Geely, qui a racheté un autre suédois, Volvo en 2010, s'est rapproché de l'administrateur judiciaire de Saab, a-t-on ajouté.

Un porte-parole de Geely s'est refusé à tout commentaire.

Saab, qui n'a pratiquement plus produit de voiture depuis six mois, a désespérément besoin d'argent en attendant un investissement des chinois Zhejiang Youngman Lotus Automobile et Pangda.

Un crédit relais de 70 millions d'euros garanti par Youngman n'est pas encore arrivé. Selon le journal suédois, Youngman souhaiterait se retirer.

Saab est allé de crise en crise cette année. Il a fermé en avril, incapable de payer ses fournisseurs à qui il doit plus de 150 millions d'euros. En août, il n'a plus été à même de payer les salaires.

Saab avait été racheté par Spyker, devenu depuis Swedish Automobile, à General Motors début 2010, alors qu'il sortait d'une autre période de dépôt de bilan.

La vente des voitures de sport Spyker de Swedish Automobile à l'investisseur russe Vladimir Antonov a également échoué. Ces bolides doivent désormais être vendus à une société de capital-investissement.

Bureau de Stockholm, Danielle Rouquié pour le service français, édité par Gregory Schwartz

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte