Le Chinois CGN annonce un giga investissement d'1 milliard dans le solaire en France

CGN Europe Energy (CGN-EE), filiale française du géant chinois de l'énergie nucléaire CGN, a annoncé mercredi un investissement de plus d'un milliard d'euros dans un projet de production d'énergie solaire d'une puissance d'un gigawatt.

Partager

Le Chinois CGN annonce un giga investissement d'1 milliard dans le solaire en France
CGN Europe Energy (CGN-EE), filiale française du géant chinois de l'énergie nucléaire CGN, va investir plus d'un milliard d'euros dans un projet de production d'énergie solaire d'une puissance d'un gigawatt. CGN-EE et Inovia Concept Développement (ICD), une petite société girondine commercialisant des hangars agricoles dont le toit est recouvert de panneaux photovoltaïques, ont signé un contrat de partenariat avec un objectif de production annuelle de 1 GW dans 5 ans. /Photo d'archives/REUTERS/Régis Duvignau

Wei Lu, PDG de CGN-EE, et Johnny Shlosmacher, PDG de Inovia Concept Développement (ICD), une petite société girondine commercialisant des hangars agricoles dont le toit est recouvert de panneaux photovoltaïques, ont signé un contrat de partenariat les liant sur un objectif de production annuelle de 1 GW dans 5 ans, ce qui représente la production d'un réacteur nucléaire.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

"C'est la première fois qu'on entre dans le solaire en France. Nous sommes déjà dans l'éolien. C'est très important pour nous. La France est très sûre pour les investissements, le tarif de rachat de l'électricité est stable et nous avons un partenaire de confiance", a indiqué Wei Lu.

"Nous sommes là à long terme pour cette forme d'exploitation. Avec EDF nous avons derrière nous 30 ans d'histoire commune", a rappelé Wei Lu, qui a dit envisager à terme, "le plus rapidement possible", un objectif de 3 GW.

CGN, EDF et le gouvernement britannique ont conclu le 21 octobre une série d'accords en vue d'une décision finale d'investissement dans le projet de construction de deux réacteurs nucléaires de type EPR à Hinkley Point, dans le sud-ouest de l'Angleterre. [nL8N12K20]

ICD a déjà 1500 projets de hangars agricoles en portefeuille et il faudrait atteindre le chiffre de 10 000 constructions environ pour atteindre l'objectif d'1 GW.

3000 EMPLOIS INDIRECTS

L'agriculteur qui verse 8000 euros va bénéficier d'un hangar dont le coût de construction est de l'ordre de 70.000 euros. CGN-EE en sera la propriétaire durant 30 ans et l'investissement sera amorti par la revente de l'électricité produite, l'exploitant devenant ensuite propriétaire.

La société girondine assurera la maîtrise d'ouvrage de ces installations, ainsi qu'une partie de leur maintenance, CGN-EE intervenant en tant qu'investisseur et intégrateur qui revend l'électricité à ERDF.

ICD a d’ores et déjà annoncé pour fin 2015 le démarrage de 200 constructions de centrales photovoltaïques en France.

Ses prévisions font état de 500 constructions de hangars et toitures solaires pour un montant avoisinant les 96 millions d’euros en 2016 avec une montée en puissance rapide pour atteindre l'objectif du contrat qui n'a cependant pas de clause d'exclusivité.

"Nous voulons atteindre les 500 MW (la moitié de l'objectif-NDLR) d'ici deux ans avec notre partenaire ICD. Nous sommes une entreprise d'Etat chinoise et nous voulons aller vite. Le contrat global est prévu sur 5 ans mais nous souhaitons aller plus vite si nécessaire. Et nous ferons appel à d'autres partenaires le cas échéant", a ajouté Wei Lu qui étudie la possibilité d'intégrer le capital d'ICD.

ICD va passer de 23 à 120 salariés d'ici fin 2016, et CGN-EE va recruter et installer sur place une quinzaine de salariés.

La réalisation de ces projets devrait permettre la création de plus de 3.000 emplois indirects en 5 ans dans le secteur du bâtiment et des énergies renouvelables.

(Reuters, par Claude Canellas)

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Energie
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS