Le chinois Anbang annonce le retrait temporaire de son président

par Matthew Miller et Koh Gui Qing
Le chinois Anbang annonce le retrait temporaire de son président
Le bref communiqué du conglomérat financier a été publié quelques heures seulement après que le magazine chinois Caixin eut rapporté sur son site internet que Wu Xiaohui (photo), président d'Anbang Insurance Group, avait été arrêté et faisait l'objet d'une enquête. /Photo prise le 18 mars 2017/REUTERS/Thomas Peter

PEKIN/NEW YORK (Reuters) - Anbang Insurance Group, l'un des groupes chinois les plus offensifs dans les achats d'actifs à l'international, a dit mercredi que son président était dans l'incapacité momentanée d'assurer ses fonctions, une semaine seulement après avoir démenti des informations de presse sur une interdiction de sortie du territoire chinois le visant.

Le bref communiqué du conglomérat financier a été publié quelques heures seulement après que le magazine chinois Caixin eut rapporté sur son site internet que Wu Xiaohui avait été arrêté et faisait l'objet d'une enquête. L'article, qui citait des sources anonymes, a ensuite été retiré du site.

La nouvelle a fait chuter les Bourses chinoises et de Hong Kong, l'indice CSI 300 des plus grandes valeurs chinoises et l'indice composite de la Bourse de Shanghai cédant respectivement 1,35% et 0,76% tandis que le Hang Seng reculait de 0,22% à Honk Kong, vers 06h00 GMT.

Les titres des filiales cotées du conglomérat, Financial Stret Holdings, China Vanke, China Merchant Shekou, Gemdale et China Construction Engineering ont lourdement chuté.

Anbang a dit que les fonctions de Wu seraient assurées par d'autres dirigeants du groupe et que ses activités se poursuivaient normalement, sans donner plus de précisions.

Anbang, qui s'était fait connaître à l'international avec le rachat du palace new-yorkais Waldorf Astoria en 2015, a réalisé une série d'acquisitions majeures à l'international sous la houlette de Wu.

Après avoir investi plus de 30 milliards de dollars dans l'achat d'actifs à l'étranger, Anbang avait connu plusieurs déconvenues au cours des derniers mois, aussi bien sur le marché chinois qu'à l'international, et était sur la sellette en raison de la structure opaque de son actionnariat.

Prié de dire si Wu était en Chine et s'il pouvait être joint, un porte-parole du groupe, qui a plus de 30.000 salariés et près de 2.000 milliards d'actifs, s'est refusé à tout commentaire.

Des appels sur le téléphone mobile de Wu sont restés sans réponse, mercredi. L'autorité chinoise de régulation du secteur des assurances n'a pu être jointe dans l'immédiat.

Anbang avait démenti ce mois-ci des informations du Financial Times citant des relations d'affaires de Wu et selon lesquelles ce dernier était visé par une interdiction de sortie du territoire chinois.

Plusieurs responsables de grandes sociétés chinoises ont déjà momentanément disparu ces derniers mois, semblant indiquer un renforcement de la surveillance du secteur financier dans le cadre d'une nouvelle offensive des autorités contre la corruption.

(Marc Joanny pour le service français, édité par Juliette Rouillon)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

La renaissance des montres Kelton

La renaissance des montres Kelton

Le designer Vincent Bergerat donne une nouvelle vie aux montres Kelton. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il explique au micro de Christophe Bys comment il innove et recrée l'identité...

Écouter cet épisode

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Chargé de certification pure reviewer agro-alimentaire (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 10/06/2022 - CDD - Puteaux

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

59 - Lambersart

Externalisation de la paie des agents et des élus de la Commune et du CCAS de Lambersart

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS