Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

Le chimiste Solvay rachète l’américain Cytec, spécialiste des matériaux composites pour l'aéronautique

Marine Protais , ,

Publié le

Solvay, le chimiste belge, a annoncé mercredi 29 juillet l’acquisition de Cytec, le spécialiste américain des matériaux composites pour l’aéronautique. Une opération à 5 milliards d’euros qui complète le recentrage des activités de Solvay.

Le groupe chimique belge Solvay a annoncé mercredi 29 juillet le rachat de l’américain Cytec. La transaction s’élève à 5,5 milliards de dollars  (5 milliards d’euros) et permet à Solvay de se positionner au deuxième rang mondial dans les matériaux composites pour l’aéronautique.

"Ce projet marque une étape décisive dans la transformation de notre portefeuille d’activité, déclare Jean-Pierre Clamadieu, président du comité exécutif de Solvay, dans un communiqué. Il va nous permettre d’étendre notre offre de solutions et matériaux à haute valeur ajoutée et de renforcer nos métiers de formulations avec une nouvelle activité dédiée à l’industrie minière."

Le chimiste belge pourra ainsi "apporter à ses clients des solutions répondant aux défis de notre planète : la réduction des émissions de CO2 grâce à l’allègement des structures ; une gestion plus responsable des ressources grâce aux technologies de séparation des minerais plus efficaces et plus propres", précise le communiqué.

Cytec emploie 4 600 salariés et a réalisé 2 milliards de dollars de chiffre d’affaires en 2014, dont la moitié en Amérique du Nord où se trouve son siège dans le New Jersey. "Cytec bénéficiera des solides relations de Solvay avec les grands constructeurs automobiles et les principaux équipementiers", assure Solvay.

Stratégie de recentrage de ses activités

Depuis le rachat de son concurrent français Rhodia en 2011, Solvay recentre ses activités autour de ses divisions "Advanced materials" et "Advanced formulations". Cette stratégie semble porter ses fruits : le chimiste affiche un chiffre d’affaires de 2,67 milliards d’euros pour le second trimestre de 2015, en hausse de 4,2% par rapport au second trimestre 2014. Les effets de change favorables ont compensé le repli des volumes et des prix.

"Nos résultats ont continué de progresser malgré la faiblesse de la demande sur les marchés du pétrole et gaz et des câbles en acétate de cellulose, se félicite Jean-Pierre Clamadieu. La plupart de nos activités ont réalisé une performance solide, portée par la demande pour des produits innovants, notamment chez Advanced Materials."

L’acquisition de Cytec sera financée par une augmentation de capital de 1,5 milliard d'euros, 1 milliard d'euros d'obligations hybrides et d'autres emprunts obligataires. Elle devrait se conclure fin 2015. 

Marine Protais

Réagir à cet article

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

En savoir plus