Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Le chimiste français Axyntis devient à moitié japonais

Gaëlle Fleitour ,

Publié le

Exclusif Axyntis abandonne son principal actionnaire, le fonds d’investissement Argos Soditic. Le groupe de chimie fine partage son capital entre ses dirigeants et son partenaire industriel, le japonais Fuji Silysia. A la clé, de nouveaux investissements pour doper ses revenus.

Axyntis - Crédits : Jean-Louis Salque 

C’est une nouvelle histoire qui s’ouvre pour le groupe français de chimie fine Axyntis. Jusqu’alors détenue à 92% par le fonds d’investissement Argos Soditic, l’entreprise de taille intermédiaire est reprise à 50% par son PDG, David Simmonet, et quelques managers. Les 50% restant reviennent à son partenaire industriel, le japonais Fuji Silysia.

Le bilan d’Axyntis assaini par l’opération
Grâce au changement d’actionnaires, le capital d’Axyntis passe de 14,3 millions d’euros à 23,8 millions d’euros. Axyntis a également apuré ses dettes de moyen et long terme (11,3 millions d’euros de dette bancaire senior et 24,3 millions d’euros de dette obligataire), tout en augmentant sa trésorerie disponible de 4,2 millions d’euros. De quoi envisager de nouveaux projets industriels sereinement.
Depuis sa naissance en 2007 avec l’aide d’Argos Soditic, Axyntis a connu une belle croissance, atteignant 83,1 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2014, contre 50,8 millions d’euros en 2010. Parmi ses faits d’armes, la reprise en 2013 de l’entreprise Calaire Chimie et, surtout, la création la même année d’une co-entreprise, Kyrapharm, avec Fuji Silysia, le spécialiste japonais des gels de silice. Ensemble, ils avaient investi trois millions d’euros dans un atelier dédié à la chromatographie sur le site Axyntis de Pithiviers, dans le Loiret. En investissant dans cette activité dédiée à la purification et la séparation des molécules, le français entendait ainsi proposer à ses clients de l’industrie pharmaceutique des projets à plus forte valeur ajoutée.

La croissance du groupe grippée en 2015

Le partenariat avec Argos Soditic avait cependant atteint ses limites. Faute de nouveaux capitaux et d’investissements autres que dans les capacités de production, l’entreprise aux 420 salariés a vu son chiffre d’affaires stagner en 2015 et ses moyens en R&D saturer. Avec ses nouveaux actionnaires, Axyntis ambitionne désormais une croissance annuelle supérieure à 5% durant les cinq prochaines années. "Je souhaitais réaliser d’autres projets qui nécessitaient une indépendance industrielle sur la stratégie en chimie fine, confie David Simonnet à L’Usine Nouvelle. Grâce à notre partenariat avec Fuji Silysia, nous avons pu vérifier que nous partagions une vision commune sur l’importance de l’industrie dans un pays comme le Japon ou la France, de la sécurité et du management de long terme."

Trois futurs projets industriels

Avec un bilan assaini pour Axyntis (lire l'encadré), les deux partenaires planchent désormais sur trois projets industriels d’ici cinq ans, sur le modèle de ce qu’ils ont déjà réalisé dans la chromatographie. Un projet dans les silices a déjà été lancé sur le site de Pithiviers, avec un million d’euros injecté et à terme une dizaine de millions si le marché est au rendez-vous, avec l’espoir d’engranger une quinzaine de millions d’euros de revenus. Fuji Silysia, dont toutes les autres usines sont situées au Japon, pourra se rapprocher de ses clients européens. Axyntis espère doubler ses activités au Japon, un des plus grands marchés pharmaceutiques au monde, où il ne réalise encore que 5% de son chiffre d’affaires.

Gaëlle Fleitour

Réagir à cet article

Retrouvez l’actualité des sociétés citées dans cet article

Investissements, dirigeants, production, ...

avec Industrie Explorer

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

En savoir plus