Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Le chiffre : 601

,

Publié le

C'est le nombre d'avions livrés par Boeing en 2012,

Les entreprises citées

soit une hausse de 26%. En réalisant sa deuxième meilleure performance historique, l'américain a fait un spectaculaire come-back face à Airbus, redevenant ainsi le leader mondial des livraisons, mais aussi des prises de commandes. Boeing termine l'année avec 1 203 commandes nettes d'appareils, loin devant Airbus dont le compteur devrait avoisiner les 900 commandes. Le succès de l'américain repose en grande partie sur le 737 Max remotorisé - 914 commandes - et sur la famille élargie du 737, l'avion le plus vendu au monde, qui représente plus de 90% des commandes enregistrées par le groupe en 2012. Une belle réponse au carton réalisé en 2011 par l'A 320 Neo d'Airbus.

Une réussite commerciale et industrielle. « Nos employés ont relevé le défi de plusieurs augmentations de cadences de production », s'est réjoui Ray Conner, le président de Boeing aviation commerciale. L'avionneur a relevé ses cadences sur le 737 et sur le 787 Dreamliner, qui intègre près de 50% de composites et sur lequel il avait enchaîné les retards. 46 appareils ont été livrés l'an passé, contre 3 en 2011. Encore loin des cadences prévues initialement. S'il veut maintenir son rang de numéro un mondial et moins dépendre du 737, Boeing devra s'atteler à la rénovation du long-courrier 777 afin de contrer l'arrivée de l'A 350 d'Airbus, qui devrait monter en cadence en 2014.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle