Le chausseur pour femmes JB Martin en redressement judiciaire

JB Martin partage ses activités entre Fougères et Paris. Le tribunal de commerce de Paris a placé le groupe, composé de 265 salariés, en redressement judiciaire pour une période de six mois.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Le chausseur pour femmes JB Martin en redressement judiciaire
Le fabricant de chaussure JB Martin a été placé en redressement judiciaire pour six mois.

Le groupe JB Martin, qui fabrique des chaussures haut-de-gamme pour femmes, vient d'être placé en redressement judiciaire par le tribunal de commerce de Paris pour une période d'observation de six mois. L'entreprise, créée en 1921, partage ses activités entre Paris et Fougères (Ille-et-Vilaine) et emploie un total de 265 salariés. Elle est marquée par les difficultés d'une partie des 400 détaillants qui distribuent ses modèles. Sa situation financière est complexe car JB Martin ne dispose plus de trésorerie et cherche donc un repreneur afin d'éviter la liquidation. Les offres de rachat peuvent être déposées jusqu'au 21 juillet. Outre ses ventes par les détaillants, JB Martin possède 15 boutiques en succursales et gère une quarantaine de corners dans des grands magasins.

Ce chausseur, propriété à 100 % de la société holding Alter Finance, réalise 800 000 paires par an, mais ne les fabrique plus en France. Il s'adresse à des façonniers situés en Asie, au Brésil, mais également en Italie, au Portugal et en Espagne.

Le sauvetage de JB Martin ne pourra pas se faire sans une baisse de son effectif. A Fougères, l'entreprise emploie une soixantaine de collaborateurs, dans des services supports (paie, comptabilité...) et 15 à Paris. Les autres postes sont répartis dans les différentes boutiques et corners.

Stanislas Du Guerny

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS