Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Le "Charles de Gaulle" se refait une santé

,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Le porte-avions est arrêté pour six moisdans la base navale de Toulon. Aprèsavoir parcouru près d’un million de kilomètresen douze ans de service, il est révisé,réparé et modernisé.

Le Charles de Gaulle se refait une santé
Échafaudages, grue… Sur ce chantier gigantesque, 900 marins et techniciens travaillent.

Le géant des mers repose en cale sèche, fatigué après 23 tours du monde. Ses 37 000 tonnes s’appuient sur une ligne de tin, des blocs de béton surplombés de pièces de gaïac, un bois reconnu pour son extrême résistance. Le "Charles de Gaulle" a fait son entrée début janvier dans le bassin de carénage pour six mois de maintenance. Le bassin Vauban Sud-Ouest, long de 275 mètres, large de 45 et d’une profondeur de 14 mètres, a juste les dimensions suffisantes pour accueillir le navire, le pilier d’un arsenal militaire français sous la menace de coupes budgétaires drastiques [lire aussi page 26].

Même pour les habitués de la base navale de Toulon (Var), le "Charles de Gaulle" reste impressionnant. Imaginez l’équivalent d’un immeuble flottant d’une quinzaine d’étages avec un aéroport sur son toit, une centrale nucléaire à la cave et 2 000 hommes à bord. L’opération de maintenance est proportionnelle, c’est-à-dire démesurée. "Comme une voiture, le navire a besoin d’être[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle